Facebook pour Android exige votre numéro de portable

A l’heure où l’UFC Que Choisir pointe sévèrement du doigt les réseaux sociaux qu’elle vient tout juste de sommer leurs conditions générales d’utilisation dans les plus brefs délais dans une mise en demeure de 100 pages, voilà que la société éditrice de logiciels spécialisés dans la sécurité informatique vient de révéler une nouvelle information qui pourrait vite faire froid dans le dos et pose de nombreux questionnement relatifs à la sécurité. Facebook pour Android collecterait les numéros de téléphone de certains des usagers sans leur accord.

Facebook pour Android collecte vos numéros de téléphone

Comme le révèle la dernière mise à jour du logiciel antivirus Norton, Facebook pour Android affecte la sécurité de centaines millions d’utilisateurs de l’application mobile dont le numéro de téléphone a été envoyé aux serveurs du réseau social sans leur accord.

Facebook Android
Facebook pour Android veut votre numéro.

Alors qu’initialement, Facebook pour Android est censé vous demander si vous souhaitez synchroniser votre répertoire téléphonique avec vos contacts Facebook, nécessitant alors automatiquement l’accès à votre numéro, ici ce n’est plus le cas dans la mesure où il suffit d’avoir téléchargé l’application pour que le problème se produise, même si vous ne vous êtes pas encore connecté et même si vous n’avez pas encore ouvert de compte Facebook.

Suite au buzz et à la controverse généré par cette nouvelle, le réseau social qui, heureusement pour nous, tient beaucoup à son image a promis à Symantec que le problème serait très vite résolu par une mise à jour et que tous les numéros de téléphones collectés avaient d’ores et déjà été supprimés su serveur. Enfin, le plus amusant dans tout ça, c’est que le communiqué de presse n’émane même pas du réseau social mais de Symantec.

En attendant, si vous n’avez pas peur et si vous ne l’avez pas déjà, on vous redonne tout de même le lien vers l’application.

[appbox googleplay com.facebook.katana]

Via

Réagissez à cet article !
  • pierre

    lol abusé facebook !

  • sausalito

    Et les mensonges de F…book continuent quand ils disent qu’ils suppriment. Qui peut vérifier ? Personne. Ceci dit, les utilisateurs de F….book n’ont que ce qu’ils méritent !

  • dam

    ils vont finir par ne plus avoir personne qui utilise facebook

  • luyanno

    euh déjà les personnes qui disent que les user de FB n ont ce qu’il merite sont les même qui ont 0 notif,0message,etc…
    c’est normal de critiquer FB quand on l’utilise pas et pour rien sinon pour revenir au sujet ben FB a fait savoir qu’il allait suprrimer la base de donne et pis c tout faut pas se lancer dans la paranoïa non plus et bon on est pas agent secret on a rien a cache on risque pas nos vie a savoir que on connais notre num,adresse,nom,prénom, etc…

    Et sinon désolé pour les faute d’orthographe

    • sausalito

      Ce sont des incrédules comme toi et des centaines de millions d’autres qui font le bonheur de F… Book. F… book se gave des énormes données que les benêts qui y sont connectés mettent au vu et au su d’autrui sans la moindre précaution. C’est l’unique raison d’être de F… book : récolter, toujours récolter des informations sur les niais qui l’utilisent. Le plus grave ici est que le prélèvement du numéro de téléphone de chaque utilisateur F… book n’a rien d’accidentel mais était bien délibéré dès le départ. Et qui alimente par ailleurs la NSA et Prism dont on n’a pas encore fini de parler.

  • SF

    pourquoi le Facebook phone a une gueule de HTC Desire?
    Y aurait-il plagiat?
    Humhum ya anguille sous roche ^^

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos dernières applications !
Google : découvrez 2 nouvelles applications photo étonnantes pour Android

Google présente deux nouvelles applications photo étonnantes pour Android, découvrez notre prise en main de Storyboard et Selfissimo. Chacune joue un rôle différent, l’une permet d’obtenir des images à la manière d’une bande dessinée en partant d’une vidéo, tandis que la seconde se concentre sur les selfies comme l’indique son nom.