Facebook payant ? Mark Zuckerberg laisse entendre que l’option est sur la table

Une version payante de Facebook pourrait voir le jour : c’est l’une des conclusions que l’on peut tirer de l’audition de Mark Zuckerberg devant le Congrès américain. Celui-ci a en effet affirmé qu’il y aurait toujours « une version » de Facebook gratuite, alors que plusieurs sénateurs ont relevé que le modèle économique de Facebook, basé sur la vente de données personnelles, rendait inévitable les séquences de scandale de l’ampleur de Cambridge Analytica. Reste à savoir exactement à quoi pourrait ressembler une version de Facebook payante. 

mark zuckerberg

Accepteriez-vous de payer Facebook si cela protège vos données personnelles ? Lors de son audition devant le Congrès américain le patron du réseau social a affirmé qu’il y aurait « toujours une version gratuite de Facebook », laissant la porte ouverte à une version payante. Plusieurs sénateurs ont en effet pointé du doigt que les scandales comme Cambridge Analytica sont intimement liés au modèle économique de la firme, basé sur la publicité ciblée. Une telle version pourrait en théorie permettre d’utiliser le réseau social sans pub et sans utilisation des données personnelles.

Rendre Facebook payant : Mark Zuckerberg y pense

Il a néanmoins dans le même temps mis l’accent sur le fait que le modèle économique publicitaire restait pour l’instant le système idéal : « de manière générale nous pensons que le modèle basé sur la publicité est le bon pour nous, mais nous considérons certainement des idées comme celle-là… c’est une chose raisonnable que d’y penser« . Cette façon d’aborder le problème est une inflexion majeure pour Mark Zuckerberg. Le patron de Facebook a toujours affirmé que le réseau social resterait toujours gratuit pour tout le monde. Ce message est d’ailleurs repris sur la page d’accueil du site : « C’est gratuit (et ça le restera toujours) ».

Pour l’instant impossible de savoir si Mark Zuckerberg planche déjà sur une déclinaison payante du réseau social ou non, ni à quelle échéance. Néanmoins, à condition que le prix reste raisonnable et sous réserve de la garantie que les données personnelles soient exclues d’une utilisation commerciale, une telle version pourrait offrir enfin un vrai choix aux 2,2 milliards d’utilisateurs du réseau social. Et donc prémunir Facebook contre de nouvelles polémiques de ce type. Qu’en pensez-vous ? Accepteriez-vous de payer si la sécurité de vos données personnelles était garantie (et que vous ne soyez plus bombardé par des pubs) ? Partagez votre avis dans les commentaires !

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Coupe du Monde 2018 : les meilleures réactions sur Twitter

La Coupe du Monde 2018 s’est terminée en apothéose sur une victoire de la France 4-2 contre la Croatie.  Bien sûr, Twitter n’était pas en reste, les supporters des bleus étaient nombreux à suivre le match en aparté sur les…