Facebook Messenger : ils piratent l’armée israélienne à l’aide d’un simple malware

Les malwares Android ne sont pas prêts de tirer leur révérence. Alors que nouveaux logiciels malveillants sont découverts chaque semaine et que Google déclare scanner 750 000 terminaux Android chaque jour à la recherche de virus, voilà que Kaspersky nous apprend aujourd’hui que certains membres de l’armée israélienne ont été piratés à l’aide d’un simple malware injecté sur leurs téléphones via l’application Facebook Messenger.

malware android armee

Ils piratent l’armée israélienne à l’aide d’un malware Android sur Facebook Messenger

En juillet dernier, l’armée israélienne était confrontée à une sordide affaire d’espionnage. Plus de 100 membres des Forces de défense israéliennes avaient été victimes d’une cyberattaque via une application Android malveillante. Le but était, bien évidemment, de dérober des informations sensibles sur les téléphones des soldats.

Le malware en question avait été injecté de la manière la plus naturelle possible via Facebook Messenger et autres réseaux sociaux et, pour l’occasion, les pirates avaient revêtu l’apparence de femmes séduisantes résidant au Canada, en Allemagne et en Suisse. Autant dire que tous les soldats ont mordu à l’hameçon.

Une fois installée sur le téléphone, l’application avait alors pour mission de le scanner et de télécharger un second malware qui se faisait passer pour une mise à jour d’application, en l’occurrence WhatsApp. Une pratique courante !

Une fois installée, l’appli était alors en mesure de lire les messages, accéder aux contacts et pire encore, prendre des photos et des captures d’écran, effectuer des enregistrement audio et vidéo et espionner les soldats à l’aide du microphone du téléphone à certaines heures de la journée.

Pour Kaspersky, il ne fait aucun doute qu’il ne s’agissait de la première étape d’une attaque ciblée contre les forces de défense israéliennes « visant à exfiltrer des données sur la propagation des forces terrestres et à réaliser une collecte de données en temps réel ». Notez que l’armée ukrainienne avait déjà été victime d’une attaque similaire.

Le Galaxy S3 de Donald Trump pourrait créer un vrai problème de sécurité nationale

Réagissez à cet article !
  • francois briand

    Que cette armée d’assassins soit détruite ca me fera une belle jambe….

    • Lerieur Moadib

      même chose

    • Superfigo

      Pareil

    • siksse

      idem :)

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Switch : Nintendo propose enfin de personnaliser la console

Vous pourrez prochainement personnaliser votre Nintendo Switch… enfin sauf sim vous vivez au Japon, où le constructeur de consoles japonais permet depuis peu de précommander une version personnalisée de la Switch. On peut choisir parmi 5 couleurs pour chaque Joy-Con, et…

daf06827fa887f9a577215bbfee3855fBBBBBBBBBBBBBBBB