Facebook : malgré une interdiction, il veut continuer à espionner les internautes belges, une fois

Date de dernière mise à jour : le 8 février 2017 à 14 h 59 min

La justice belge vient d’ordonner à Facebook de cesser sous 48 heures le traçage des intenautes non inscrits sur le réseau social. Au cas où cette interdiction ne serait pas respectée, la société risque une amende de 250 000 euros par jour.

facebook espion belge

En juin dernier, la Commission de la protection de la vie privée assignait Facebook en justice pour non respect des lois encadrant les données personnelles. Une étude datant de février avait, en effet, révélé que grâce à un cookie du nom de Datr, le réseau social était en mesure de collecter des informations sur les internautes, y compris ceux qui ne sont pas inscrits sur Facebook, bien évidemment, sans leur consentement.

A l’époque, le réseau social avait alors déclaré, dans un premier temps, que ce cookie était là pour améliorer l’expérience Facebook et la rendre plus sûre. Seulement voilà, il permet également de retracer les habitudes de l’internaute et même son activité sur la toile dès lors qu’il se rend sur une page contenant un plugin social et même s’il ne clique pas sur J’aime. Voici ce qu’on peut lire dans le dernier communiqué du tribunal :

Facebook place des cookies qui retiennent qu’un internaute a visité une page Facebook, par exemple celle d’un ami, mais aussi qu’il a visité la page d’une chaîne de magasins, d’un parti politique, d’un groupe d’entraide ou d’une autre association (…) Si l’internaute a un compte Facebook, on peut partir du principe qu’il a donné son consentement, mais si l’internaute n’a pas lui-même de compte Facebook, alors Facebook doit à l’avenir demander expressément son accord et aussi donner les explications nécessaires.

Seulement voilà, Facebook n’est pas d’accord avec le tribunal et compte bien faire appel de la décision rendue hier. Pour Alex Stamos, chef mondial de la sécurité du réseau social, ces cookies sont nécessaires car ils permettent de définir si le comportement du navigateur examiné est bien celui d’un utilisateur normal. Ils joueraient donc un rôle essentiel dans la sécurité des PC et smartphones utilisés et permettraient d’éviter la création de faux comptes.

Si le tribunal nous interdisait d’utiliser ces cookies +datr+ en Belgique, nous perdrions l’un des meilleurs indices montrant que quelqu’un se connecte de manière légitime. En pratique, cela voudrait dire que nous devrions traiter toutes les demandes venant de Belgique comme à risques et que nous devrions mettre en place toute une série de méthodes de vérification.

En même temps, pourquoi ne pas avoir mis en place dès le départ des vraies méthodes de vérification non intrusives pour l’utilisateur et les non utilisateurs ?

Via

Réagissez à cet article !
  • Popol

    Je n’ai rien compris au titre, vous ne pouvez pas faire des titres simple et bien rédigés ?
    Car si l’article n’est déjà pas compréhensible, ça ne donne pas envie de lire l’article…

    • Jean-Louis Pétrod

      C’est une expression belge, un petit clin d’œil,un peu d’humour ne fait pas de mal.

      • IlikeFrites

        Il est bête une fois !

  • Romain Vitt

    Les belges sont peut-être plus solidaires et se disent que ceux qui tiennent le site ne le font pas pour des cacahuètes non plus ;)

    • MoutonNoir

      Plus solidaire ? Tu attaque le bloqueur sur le terrain des revenus potentiellement perdu a cause de lui.
      Un bloqueur de pub se paramètre, comme n’importe quel logiciel.
      Suffit de rentrer en liste blanche les sites que l’on fréquente.
      Ni plus ni moins, vous aurez vous revenus.
      Faut arrêter de les diaboliser.
      Pour en revenir a la news, notre bloqueur en question ne bloque pas potentiellement que la pub mais aussi a bon escient pour qui ne veut pas du traking des réseaux sociaux.
      Osez et faites donc une news dédié aux bloqueurs en apprenant aux users a bien s’en servir, cela vous sera plus bénéfique.
      J’ai aussi le droit a ma vie privée quand je surf sur le net.

      • Romain Vitt

        Tout à fait d’accord pour la vie privée. Mais malheureusement tous les utilisateurs n’ont pas la même démarche que vous :/

  • Novaslash

    En effet, ce plugin est fort utile mais il faut raisonner en tant qu’utilisateur lambda qui ne connait que les bases de l’informatique (allumer/éteindre, savoir où cliquer pour lancer le navigateur, faire une recherche, …).

    A partir de là, on peut imaginer que la plupart ne savent pas installer un plugin sur Chrome ou Firefox voir qu’ils ne savent même pas qu’il existe cette possibilité.

    Après, on peut aussi penser qu’une partie a effectivement installer Adblock mais qu’ils ne savent pas plus le configurer que ça.

    Bref, dans le fond, je suis entièrement d’accord avec toi mais ce n’est pas non plus une excuse pour que Facebook face ce genre de chose sous le couvert qu’il existe Adblock.

    • MoutonNoir

      C’est sûr, balle au centre.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !

Après avoir remonté la pente en 2016 grâce aux Galaxy S7 et S7 Edge avant de subir les déboires du Galaxy Note 7, Samsung travaille actuellement sur son prochain smartphone haut de gamme, le Galaxy S8. Voici tout ce que nous savons à son sujet : date de sortie, prix et fiche technique.

Donald Trump avait créé la polémique lorsque les médias ont découvert qu’il utilisait un Galaxy S3. Ses conseillers estimaient que le smartphone, trop vieux, était une menace pour la sécurité nationale. Trump remplace son fidèle compagnon par un iPhone pour plus de sécurité.

49492734402b9565c9b918be93c4a5d0QQQ