Facebook : Mark Zuckerberg reconnaît avoir compromis la vie privée de 2 milliards d’utilisateurs

Maj. le 5 avril 2018 à 17 h 21 min

Le PDG de Facebook Mark Zuckerberg a confirmé que les données de l’ensemble des 2,2 milliards d’utilisateurs du réseau social et donc leur vie privée ont potentiellement été compromises par des entreprises comme Cambridge Analytica. Mark Zuckerberg qui tenait une conférence téléphonique avec des journalistes souhaitait apporter de la clarté sur le nombre d’utilisateurs touchés par le scandale, alors que le chiffre majoré de 87 millions (contre 50 millions initialement) était évoqué. La patron du réseau social a également assumé la responsabilité de ces abus, mais affirme en même temps qu’il reste la meilleure personne pour diriger son entreprise.  

mark zuckerberg

Mark Zuckerberg vient de confirmer lors d’une conférence téléphonique avec des journalistes que tous les comptes Facebook ont pu de près ou de loin être affectés par le data mining de données sur le vie privée par des entreprises peu scrupuleuses comme Cambridge Analytica. Dans un post de blog, le responsable technologie de Facebook Mike Schroepfer, déclarait mercredi 4 avril : « des acteurs malicieux ont aussi abusé de [nos] fonctionnalités pour scraper des informations publiques des profils, en faisant des recherches de numéros de téléphone ou d’adresses email dont ils disposent déjà ou des récupérations de compte. Etant donné l’étendue et la sophistication des activités que nous avons vues, nous croyons que la plupart des gens sur Facebook ont pu voir leur profil public aspiré de cette manière« .

Facebook admet que la vie privée de tous les utilisateurs a été potentiellement compromise par des entreprises comme Cambridge Analytica

La source principale du problème est liée à la fonction de recherche qui permet à n’importe qui de rechercher des utilisateurs via leur adresse email ou numéro de téléphone. Il s’agit néanmoins d’une option, mais celle-ci est activée par défaut. Mark Zuckerberg a ainsi expliqué lors de la conférence téléphonique : « je partirai du principe que si vous aviez cette fonctionnalité activée, qu’un qu’un a un moment ou à un autre a eu accès à vos informations publique d’une manière ou d’une autre« . Interrogé sur le nombre d’utilisateurs réellement affectés par le scandale Cambridge Analytica et le chiffre qui circule de 87 millions d’utilisateurs, Mark Zuckerberg a dit qu’il avait confiance dans le fait que ce chiffre représentait la fourchette haute du nombre d’utilisateurs touchés.

En outre, Mark Zuckerberg s’est dit responsable de ces erreurs, et « espère apprendre » de ces dernières. Lorsqu’un journaliste lui a demandé s’il était selon lui toujours la meilleure personne pour diriger Facebook, Mark Zuckerberg a répondu « oui« . Pour améliorer la sécurité de votre compte, il est conseillé de désactiver la recherche via adresse email ou numéro de téléphone. Pour cela :

  • Allez dans Paramètres > Confidentialité
  • Choisissez Amis aux questions Qui peut vous trouver à l’aide de l’adresse e-mail que vous avez fournie ? et Qui peut voir votre liste d’amis ?

Que pensez-vous des scandales autour de Facebook et les données personnelles ? Et-ce suffisant selon vous pour supprimer votre compte ? Partagez votre retour dans les commentaires !

Réagissez à cet article !
  • fdpiandroid

    rien a foutre de vos news comme si les gens touche allait etre indemnise a coup de millions il va rien se passe a evite ces infos

    • P P-A

      peut être que toi ça t’interesse pas mais d’autres oui, alors ton commentaire nombrilisme tu peux le garder …

  • Fred

    S’il n’avait pas été pris les doigts dans le pot de confiture il n’aurait jamais rien dit.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !