Facebook dénonce Google et Twitter, qui exploitent aussi nos données personnelles

Facebook est acculé de toutes parts, accusé de ne pas protéger et d’exploiter les données personnelles de ses utilisateurs. N’arrivant pas à se justifier, le réseau social s’est tourné vers une autre stratégie dans un billet de blog : dénoncer les autres géants de la tech comme Google et Twitter qui ont recours aux mêmes procédés. Un moyen de détourner l’attention alors que Mark Zuckerberg s’est montré incapable de répondre à plusieurs questions sur la collecte des informations personnelles durant son audition au Sénat.

facebook twitter google

Facebook est poussé dans ses derniers retranchements. Comme le constate TechCrunch, le réseau social essaie de détourner l’attention sur ses concurrents au moment de se justifier sur la collecte des données personnelles de ses utilisateurs. Changement de stratégie pour Facebook, alors que lors de son audition, Mark Zuckerberg s’est montré incapable de répondre aux questions des sénateurs.

Facebook fait comme Google, Twitter, LinkedIn et les autres

Pour répondre à la question « Quelles données Facebook collecte-t-il quand je n’utilise pas Facebook, et pourquoi ?« , David Baser, directeur management et gestion de produit, explique que « quand on visite un site ou une app qui utilise nos services [de Facebook], nous recevons des informations même si on n’est pas connecté ou qu’on n’a pas de compte Facebook. C’est notamment le cas avec les plugins sociaux ou différents outils authentification ou de mesure d’audience.

Là où veut en venir Facebook, c’est qu’il n’est pas le seul à faire ça. « Twitter, Pinterest et LinkedIn ont tous des boutons J’aime ou Partage similaires […] Google a un populaire service Analytics. Et Amazon, Google et Twitter proposent tous des fonctionnalités de connexion« , peut-on lire dans le billet de blog. Il ajoute que « ces sociétés -et bien d’autres- proposent également des services publicitaires« .

Facebook marque un point : accusé de tous les maux, il ne faut pas oublier qu’il est loin d’être le seul à avoir recours à ce genre de pratiques. Mais si Facebook en particulier est dans le viseur des autorités comme des utilisateurs, c’est pour une bonne raison. La fuite de données Cambridge Analytica vient bien de chez Facebook, et ces informations ont servi à la propagande politique pour favoriser l’élection de Donald Trump et le Brexit.

Réagissez à cet article !
  • Arris

    Vive Android…lol xD

    • Volkan Lovzanski

      Ahh parce que tu crois qu’on parle que de l’OS android ? Wake up.. A chaque fois que tu fais une recherche sur google, youtube ou encore twitter tu crois qu’il n’y a pas de collecte de données ? Juste pour se mettre d’accord, j te donne pour exemple youtube.. Chaque type de recherche que tu effectueras reviendras sur ta page d’accueil donc.. c’est comme on collectait des infos sur le genre de vidéos que tu préfères ! Après c’est vrai que si tu es du genre a naviguer en privé ou même supprimer les données de navigation H24.. forcément ça sera moins le cas mais il y aura tout de même une trace que tu le veuilles ou non.

      • joe2x

        On peut limiter en utilisant un Ghostery et compagnie, mais aussi utiliser le système des conteneurs comme sur Firefox qui permet d’isoler les sites internet et ainsi éviter le transfert d’information entre Google search et Youtube par exemple. Quand je vais sur Youtube, il va automatiquement sur le conteneur que j’ai précédemment configuré.

        Mais en effet il ya aurat tout de même les signatures numériques pour se protéger complétement mais on peut limiter la collecte d’info de la part de Google ;)

  • MIDORIJIN

    Comment? Google exploite nos données personnels?
    Non, impossible, je n’y crois pas!
    Ce que tout le monde dit depuis des années serai vrai?
    J’en tombe des nu.

  • Teddy

    Drôle de phénomène que de vouloir emmener d’autres dans sa chute…

  • Salva

    Sacré culot de cette merde de FB americano-sioniste, vouloir faire couler les copains…. pas bien comme mentalité. Et appeul et atazon, ils n’en profitent pas ?

  • Novaslash

    Je ne suis pas sur que cette défense tienne la route car même si Facebook a raison à propos des autres, actuellement, c’est cette entreprise qui est jugée. Je doute que noyé le poisson soit très efficace.

  • Jerem88

    Alalala, de vrais enfants : « C’est pas nous qui avons commencer. Ce sont les autres »
    Peut-être vrai, mais pas obliger de suivre…
    Et à côté de çà, des startup dans le domaine médical pour sauver des vies galères à prospérer :(

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Facebook : comment désactiver la reconnaissance faciale ?

Il n’est pas trop tard pour désactiver la reconnaissance faciale utilisée par Facebook. Que ce soit sur smartphone ou sur ordinateur, le réseau social de Mark Zuckerberg vous laisse libre d’activer ou de désactiver cette option. Si vous choisissez de…