Facebook : de faux boutons « Je n’aime pas » pour vous infecter de malwares

Maj. le 8 février 2017 à 15 h 05 min

Souvenez-vous, la semaine dernière nous vous annoncions le projet de Mark Zuckerberg envisageant de joindre à son emblématique bouton « J’aime » son opposé négatif, le « Je n’aime pas ». Si cela a permis de donner un bon coup de publicité à la société, cette annonce a également fait germer de nouvelles idées aux personnes les plus mal intentionnées sévissant sur Internet.

Facebook bouton je n'aime pas

En soit, l’ajout de ce bouton est logique, certaines mauvaises nouvelles publiées ne méritant pas d’être saluée d’un « J’aime ». Moyen d’exprimer sa désapprobation ou sa compassion, des pirates ont décidé de surfer sur cette actualité afin d’abuser de la crédulité de certains internautes en promettant un accès en avant-première à la nouvelle fonctionnalité du réseau social, au États-Unis tout du moins.

Annonçant « Soyez le premier à arborer sur votre profil le bouton Je n’aime pas », l’arnaque la plus répandue clame fonctionner uniquement sur invitation, celle-ci n’étant possible qu’en cliquant sur l’annonce. Au bout de quelques clics provoqués pressés par le fait que « cette opportunité est limitée dans le temps », la victime se débouche sur un site malveillant. La base du phishing.

Le but ultime visé ici par les hackers est de parvenir à amener ces victimes à partager le lien sur lequel ils ont cliqué sur leurs murs. Une fois le partage réalisé, une enquête vous est présentée sous la forme d’un formulaire demandant des informations personnelles y compris vos coordonnées bancaires. Il se pourrait que l’arnaque aille encore plus loin en installant directement sur votre ordinateur un programme corrompu. Si Facebook sait qui vous êtes grâce à vos « J’aime », les hackers le sauront aussi si « vous n’aimez pas ».

Mark Zuckerberg l’a déclaré officiellement, Facebook est « sur le point » de lancer son bouton « Je n’aime pas », mais ce n’est pas encore le cas. Pour se prémunir contre cette attaque, il n’existe pas trente-six solutions, retenez-vous de cliquer sur les annonces suspicieuses promettant monts et merveilles, attendez que Facebook déploie officiellement le bouton. Le mieux, c’est de ne pas y penser ; un jour très proche, vous vous réveillerez, vous connecterez et remarquerez le pouce pointant vers le bas.

via

Réagissez à cet article !
  • Aldwyr Ephraem de Az

    Ouais, en gros, seul les personnes limité intellectuellement se font encore avoir par ce genre de connerie.
    Franchement, entrez vos coordonné bancaire… Et cela ne va même pas faire réagir la personne qui à certainement aussi donnée ses identifiants Facebook je suppose.
    La selection naturelle qu’on vous dit.

    • Trolilol

      Seules les personnes limitées intellectuellement utilisent encore Facebook.

  • Aduser

    Quels boutons « j’aime »/ »je n’aime pas » sur le web ?
    Ha ! Celui qui est bloqué par mon bloqueur de pub ^^’

  • lol

    « J’aime pas »

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !