Facebook copie Snapchat avec ses propres filtres animés pour les photos et vidéos

Alors que son rachat de Snapchat n’avait pas réussi à aboutir, le réseau social ne s’est pas débiné et a plutôt racheté MSQRD. Aujourd’hui, celui-ci le met en application en ajoutant les filtres animés de l’entreprise sur les photos et vidéos prises pour le réseau social, permettant de les utiliser pour créer un nouveau statut ou même au cours d’une diffusion en direct.

Les réseaux sociaux sont en mutation permanente, et pour cause : leur utilisation est extrêmement cyclique, faisant qu’un nouveau venu considéré « à la mode » peut vite prendre des parts de marché aux plus anciens jamais établis, tout comme mourir si tôt après.

Vine est mort il y a peu, rappelant que même la mode des vidéos courtes a pu être simplement balayée par l’intégration de celles-ci dans Instagram et tous ses autres compétiteurs. Aujourd’hui, Facebook est un mastodonte inarrêtable, mais se doit de toujours être actif pour ne pas sombrer.

C’est pourquoi aujourd’hui, il a annoncé vouloir faire concurrence à Snapchat qu’il a tenté de racheter auparavant. Pour cela, le réseau social intégrera bientôt des filtres animés à appliquer aussi bien à vos photos qu’à vos diffusions en direct sur Facebook Live.

Il s’agit là pour l’entreprise d’enfin utiliser les technos dérivées de son rachat de MSQRD plus tôt dans l’année bien évidemment, et mettre un terme à la main mise de Snapchat sur ce segment particulier. Pour le moment en test dans une sélection limitée de pays, la fonctionnalité sera déployée dans les prochains mois à travers le monde.

Le saint patron des réseaux sociaux se doit en effet de rester compétitif alors que de nouvelles applications sortent chaque jour pour faire trembler ses fondations. Plutôt que d’innover, il a choisi d’être hyper inclusif et reprend donc coup sur coup les nouvelles fonctionnalités à succès du moment.

Pour l’avenir, celui-ci se tourne sur la réalité virtuelle qui promet de conquérir le grand public progressivement sur les prochaines années. Avec son nouveau concept de réseau social en réalité virtuelle, il pourrait bien parvenir à rendre cette technologie moins effrayante pour le commun des mortels.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article