Facebook censure des seins dessinés pour faire la prévention du cancer

Facebook a la fâcheuse habitude de censurer le moindre bout de sein et de ne pas censurer les contenus violents. Aujourd’hui, voilà que la dernière lubie de réseau social a été de censurer une paire de seins. Une censure complètement ridicule et inappropriée d’abord parce qu’il s’agissait d’un dessin ensuite parce que le visuel en question entrait dans le cadre d’une campagne de prévention contre le cancer.

 

Facebook réagit toujours très vite lorsqu’il est question de censurer la moindre image pouvant s’apparenter à de la nudité tout en continuant de faire l’impasse sur les vidéos et photos violentes ou encore les pages racistes et discriminatoires. « Couvrez ce sein, que je ne saurais voir » comme disait Molière.

Toujours est-il que la dernière victime de cette censure qu’on pourrait presque croire arbitraire n’est autre que l’association suédoise Cancerfonden et que le visuel en question était censé faire passer un message dans le cadre d’une campagne de prévention contre le cancer du sein. Un visuel assez peu subjectif comme vous pouvez le constater.

Que Facebook ait tendance à censurer plus facilement la nudité que la violence, on le savait déjà, mais dans le cas présent, on se demande ce qui a pu justifier une telle censure. D’ailleurs, l’association Cancerfonden se pose la même question puisqu’elle vient d’adresser une lettre ouverte au réseau social illustrée par des seins de forme carrée au cas où le précédent dessin aurait été jugé choquant et dans laquelle elle lui fait part de son étonnement.

De son côté, le réseau social s’est excusé prétextant que ses équipes avaient en charge la gestion de millions de visuels publicitaires chaque semaine. Notez tout de même que ce n’est pas la première fois que Facebook censure une photo à caractère non pornographique dans le cadre de la prévention contre le cancer du sein puisqu’en 2013, le réseau social avait déjà bloqué le compte d’un journal montrant la photo d’une mammographie. Notez d’ailleurs que la justice française s’est déjà intéressé à la censure abusive de Facebook.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • itachi

    En même temps les obus c’est dangereux.

  • Les pieds sur terre

    Les plus cons sont ce qui utilisent ce genre de réseaux asocial et qui vivent dans leur monde imaginaire….

    • giop

      Les plus cons sont ceux qui pensent que tout le monde a la même utilisation des réseaux sociaux.

      Savais tu que les étudiants universitaires utilisent beaucoup Facebook? Il y est très simple de créer un groupe, d’y réunir tous les étudiants d’une année et de faire circuler les infos importantes, les tuyaux, les résumés,…

      Mais bon, pour savoir ça, il faut faire des études

      • Vive moi

        J’etale pas a vie sur un serveur d’une multinationale.

        • giop

          Personne ne t’oblige à le faire. Mais dis moi, toi qui veut protéger ta vie privée, j’imagine que tu utilises un téléphone sous un OS sécurisé (donc pas android ni iOS), une version spéciale de Linux,…?

          • Giggity

            Remarque complètement conne: depuis quand il faudrait obligatoirement tomber dans la paranoïa si on est sensible aux questions de vie privée? Ou alors ça veut dire que comme tu t’en balances, ça ne te dérangerait pas que n’importe qui vienne chez toi pour poser des caméras et des micros partout?

            On est sur le même niveau de connerie…

          • benjisop

            Remarque très loin d’être conne. Si tu te soucies de ta vie privée, sois cohérent jusqu’au bout. Parce que des gens comme Vive moi qui me disent « ouais facebook j’y suis pas » mais qui naviguent sur Chrome et ont tous les services Google d’activés, j’en connais un paquet ça me fait bien rire

          • giop

            Ben voilà, on a un spécimen de plus ^^

          • Vive moi

            A part android et le chrome cast jutilise aucune app de google et me parle du cloud qui est une aberation de la vie privée.

          • giop

            Ben voilà, moi je parle de groupes d’étudiants qui utilisent Facebook comme « outil d’étude » (échange de synthèse, tuyaux d’examen, informations relatives aux cours/inscriptions,…) et toi tu me parles d’étaler sa vie privée.

          • Vive moi

            Avec toys ce matos autant créer ça propre chaine de téléréalité au moins tous les teubés et immatures baveront dessus. A non pardon : Jaime come il disent sur face de book

      • Insomnia

        J’ai quand même de gros doute sur le fait que des groupes d’étudiants partage leurs idées sur facebook loool sérieux on sait tous que le moindre mot est espionné et les mecs vont parler de leurs idées sur les études j’en doute fortement….
        Il y a rien de professionnel pour preuve si c’était le cas facebook n’aurait jamais sortie la version professionnelle.

        • giop

          De quel genre d’idées parles tu? Moi je ne fais que parler des tuyaux d’examens, des résumés, le partage de sites intéressants pour étudier, faire tourner les infos du secrétariat ou des délégués,…

          En tout cas, pas de doute à avoir: je suis étudiant en médecine et chaque année a son groupe Facebook.
          Mon frère est en faculté de psychologie et chez lui, c’est pareil

  • joe2x

    que ce soit à but médical ou pas, je m’en fou, un sein c’est un sein, cela n’a rien de sexuel.

    Pourquoi vouloir un certain fantasme en voulant toujours tout cacher.
    Il faudrait surtout que Facebook se remette en question sur leur connerie d’assimiler sein = quelques choses à ne pas montrer