Facebook la bannit du réseau à cause de son prénom

Voilà un fait divers un peu étrange. Le réseau social Facebook a décidé de bannir une de ses utilisatrices à cause de son prénom, et pourtant ce dernier n’a rien de particulièrement choquant. En effet la jeune Britannique porte le prénom “Isis”. 

facebook manipulation info

Facebook a une politique bien étrange parfois, on se rappelle de cette histoire où le réseau social avait laissé des photos d’un cadavre, ne jugeant pas cela “choquant”. Par contre dès qu’il y a un sein sur une photo, là c’est le drame, censure directe et irrévocable même quand c’est pour une bonne cause comme contre le cancer du sein.

Cette fois c’est une tout autre histoire, Facebook a banni une utilisatrice de son réseau à cause de son prénom. Et pourtant ce dernier n’a rien de choquant puisqu’il fait référence à une déesse égyptienne, Isis, femme d’Osiris. Oui, mais voilà à cause de tous les attentats récents, et de la montée en puissance malheureuse de Daesh, c’est aussi devenu l’acronyme anglais de ce groupe de terroristes, “Islamic State of Iraq and Syria”.

Elle explique au journal The Sun “Je m’étais inscrite sur Facebook sous le nom d’Isis Worcester il y a des années. J’ai donc pensé que Facebook souhaitait que je m’inscrive sous mon vrai nom. J’ai donc changé “Worcester” par “Thomas”, mais Facebook me refusait toujours l’accès à mon compte et j’ai compris que le problème n’était pas mon nom, mais mon prénom“.

Effectivement Facebook lui a expliqué que son prénom n’était pas conforme à sa politique, et on peut dire que la politique du réseau social est un peu particulière et diffère vraiment selon les cas.

En tout cas Isis Thomas n’a pas prévu de changer de prénom et aimerait faire comprendre à Facebook que c’est son vrai prénom. Pour cela il va falloir qu’elle envoie une preuve de son identité, mais la première preuve qu’elle a envoyée n’a même pas suffit.

Réagissez à cet article !
  • nope

    Ouh comment ça pu le recylcage !

  • itachi

    Il y avait une histoire en Australie ou une mere voulait appeler sa fille isis, mais ça lui avait été refusé pour la même raison.

    • Youenn Svgn

      Bah ouais… Comment 200 péquenots barbus dont tout le monde se foutait il y a 3 ans ont réussi à s’approprier totalement un nom mythologique mondialement culte depuis 5000 ans…

    • Abbycyclette

      On nous rabâche dans les médias de ne pas céder à la peur et de continuer à vivre, mais c’est exactement ce que font les grands groupes ainsi que les administrations.

  • InfinityHD

    c’est juste à cause du robot qui filtre les prénoms et nom

    • crachoveride

      Faut croire qu’il n’est pas si efficace que ça car il y en a pleins d’autres des Isis sur fb

  • Krm

    Il me semble que le dernier S de isis signifie sham et non syria

  • Bah plus de Facebook, ce n’es pas la mort

  • En faisant un petit test, vous auriez vu que des Isis, y’en a des tonnes sur FB. Cela ne peut donc pas être la raison…

  • digarno

    Ça veut aussi dire Israeli Secret Intelligence Service. Coïncidence ?

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
L’Hadopi cherche à pouvoir coller des amendes aux pirates

Afin d’améliorer son bilan et de s’en prendre plus durement aux pirates, Hadopi pourrait bientôt infliger des amendes aux utilisateurs déclarés coupables de téléchargement illégal. Le système envisagé par la loi contre le piratage ressemble à celui des amendes forfaitaires pratiquées par le Code de la route.

e9579622217d515bd156e89590dd9014CCCC