Facebook : après une agression, il retrouve le coupable dans ses suggestions d’amis

Facebook peut réserver parfois quelques bonnes surprises. Un utilisateur, victime d’une agression par un multirécidiviste a eu une suggestion plutôt surprenante : celle de son agresseur. Il a permis à la police d’arrêter le coupable.

facebook agresseur suggestions

L’histoire que nous raconte la BBC débute à Birmingham, à l’Ambassador’s Relation Suite de Florence Street. Omar Famuyide, vingt ans, est déjà connu des services de police et par la justice : vol qualifié, possession d’arme à feu, d’arme blanche et tentative de vol. Un joli CV en somme.

L’été dernier, à Birmingham donc, Omar agresse deux femmes avec un complice. Il est armé. Il échoue dans sa tentative d’agression et repart en voiture les mains vides.

Un mois plus tard, le jeune homme attaque un homme à Highgate, avec le même véhicule, qui sera retrouvé deux jours plus tard avec l’arme de la première agression. Dans ce même véhicule un autre trousseau de clés est retrouvé. Il appartient à un homme agressé lui aussi la même nuit.

La police a fait le rapprochement entre les différentes agressions mais n’a pas réussi à identifier le suspect. Qu’à cela ne tienne, Facebook l’a fait pour elle. En effet, alors qu’elle surfait comme à son habitude sur Facebook, la victime de la deuxième agression a eu la surprise de trouver son agresseur dans ses suggestions d’amis.

Pour ceux qui n’utiliseraient pas Facebook, les suggestions d’amis sont une sélection de profils que vous êtes susceptibles de connaître. Pour établir cette liste, Facebook peut se baser sur différents critères comme les amis que vous avez en commun ou si à un ou plusieurs moments vous avez été géolocalisés à un même endroit.

Clairement dans cette situation on ne sait pas ce qui a poussé Facebook à suggérer son agresseur à la victime. Toujours est-il qu’elle l’a reconnu immédiatement et qu’elle a alerté la police. L’agresseur a donc été arrêté et présenté devant un juge. Il a été condamné à 17 ans de prison pour ses multiples actes de vol et autres infractions.

Alors oui Facebook ne sert pas toujours pour le meilleur, en témoigne l’histoire de ces adolescents qui se sont filmés pendant une relation sexuelle. Mais parfois, les réseaux sociaux réservent de belles surprises.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
SMS au volant : un chauffard percute la voiture des gendarmes

A cause d’un SMS au volant un conducteur des Côtes-d’Armor s’est encastré jeudi 14 septembre 2018 dans une voiture de gendarmes. Circonstance aggravante : le conducteur qui avait 0,67 mg/L d’alcool a légèrement blessé deux agents. La gendarmerie des Côtes-d’Armor dénonce…