Facebook et Apple congèleraient les ovules pour recruter plus de femmes !

Date de dernière mise à jour : le 8 février 2017 à 15 h 51 min

Facebook et Apple seraient prêts à financer la congélation d’ovocytes pour leurs employées afin de les aider dans leurs carrières. Cette idée folle n’a pourtant rien de farfelue, elle est même relayée par NBC News qui explique que les deux entreprises prendraient ainsi en charge jusqu’à 20 000 dollars dans cet acte pour aider les femmes qui le désireraient.

Prélever des ovules

Derrière cet acte fort, il y a une réalité. Aussi puissantes soient-elles, ces deux firmes peinent encore à attirer des femmes dans des univers encore essentiellement masculins. Avec une telle proposition, Apple et Facebook espèrent sans doute convaincre les éléments les plus talentueux de repousser le désir d’enfanter au profit d’une belle carrière. Facebook aurait déjà ajouté des clauses en rapport dans la couverture médicale proposée à ses employés. Apple compterait faire de même dès janvier 2015.

Rappelons que cette proposition repose sur la base du volontariat mais en l’absence d’une réglementation claire à l’échelle nationale, rien n’interdit de penser aux éventuels dérapages auxquels de telles actions pourrait donner lieu. Facebook n’en est d’ailleurs pas à son coup d’essai dans les agissements originaux en marge de la légalité quand on se rappelle de la politique de manipulation des usagers afin d’étudier leurs comportements.

Le site Eggsurance précise quant à lui que si les faits étaient confirmés, aucune des deux firmes ne s’étant exprimées à l’heure actuelle, il s’agirait d’une révolution dans le monde du travail. Les femmes auraient enfin la liberté de « ne plus choisir entre la carrière et les enfants ». Il y aurait ainsi 20% des femmes américaines qui accoucheraient de leur premier enfant à 35 ans.

Mais tout le monde ne partage pas le même optimisme. Des voix s’élèvent pour dénoncer une action qui tendrait à prouver que carrière et désir d’enfant sont incompatibles. L’idée a de quoi choquer les esprits. Pour Apple et Facebook, il s’agirait néanmoins d’un « retour sur investissement », une manière comme une autre de rentabiliser la masse salariale féminine tout en proposant un deal gagnant-gagnant. Pas sûr que toutes les employées ne l’entendent de la même oreille.

Via

Réagissez à cet article !
  • Hihi

    Venant de ces 2 sociétés, plus rien ne m’étonnera (sans oublier Google et les autres…)

  • itachi

    Et bientôt ils prendront en charge la GPA.

  • Cyrilleg

    C’est clairement la possibilité de la GPA: Avoir des enfants parce qu’il le faut bien socialement et parce que c’est bien pour toi et ton couple. Mais comme c’est hyper contraignant et emmerdant, si c’est quelqu’un qui s’occuper de la grossesse c’est top (pour la suite il y a les nounous et autres babysiters).

    • LeLamaFou

      Si tu penses oublier une grossesse et filer tes enfants à des nounous jusqu’à leur 18 ans, s’il te plaît évite de faire des enfants, on en fait parce qu’on en veux pas pour avoir un rang social…

      Ça évitera que tu fasses des enfants dépressifs voir céréale killer ! ;)

      • Cyrilleg

        Tout à fait d’accords avec toi! Ce genre d’initiative de grosse boite montre pourtant que cela semble de plus en plus être le cas :( (en plus des séries et films américains qui répètent cette idée du bébé sauveur de couple, niveau social, etc… )

  • Cudderisback3

    Apprenez à bien titrer la News, parce que là façon dont vous tournez ça, c’est un appel au troll…^^
    En gros Apple et FB peuvent financer la congélation des ovules pour les femmes qui sont déjà salariés au sein de leur groupe et qui préfèrent privilègier leur carrière avant d’avoir un enfant.

    • JeanGuillaumeM

      Grave j’ai cru à un article du Gorafi tellement ça semblait fou ! x)

  • jean-luc Mutabazi

    J’ai juste lis uen ligne ça m’a suffit à dire Apple et encore pire Facebook ont des soucis dans leurs têtes

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !

Le président de Huawei a profité du lancement des Huawei P10 et P10 Plus en Chine pour dévoiler que le constructeur était à la conception d’un smartphone véritablement borderless, laissant l’intégralité de sa face avant pour son écran.

68a87c4571e573bd3b1698392705f829VVV