Facebook : jusqu’à 500 000 euros d’amende à chaque fausse information en Allemagne

Date de dernière mise à jour : le 2 février 2017 à 15 h 55 min

Depuis l’élection de Donald Trump, la question des fausses informations se propageant sur les réseaux sociaux fait rage. Face à cela, après quelques excuses toutefois, Facebook a décidé d’enfin lutter contre celle-ci. Le gouvernement allemand a décidé de les motiver encore plus, puisqu’une amende de 500 000 dollars est à l’étude pour chaque fausse information propagée sur le réseau social.

facebook incitation haine

Les réseaux sociaux ont révolutionné, à n’en point douter, notre manière d’aborder nos relations sociales. En nous reconnectant massivement avec toutes les rencontres effectuées dans notre vie, ils nous ont permis de ne jamais nous laisser séparer par l’espace et le temps.

Problème étant qu’ils sont aussi devenus la source d’information principale de nombreuses personnes, qui ne prennent pas nécessairement le temps de vérifier la véracité des informations. Lors de l’élection de Donald Trump, ce fait a été plus que controversé et Facebook a été appelé à régler le problème des fausses informations circulant sur son réseau.

Cette lutte va encore plus loin aujourd’hui, alors que les élections parlementaires allemandes sont proches. En effet, le gouvernement d’Angela Markel semble vouloir rendre Facebook responsable. En effet, le responsable des services secrets allemands a déclaré pour le journal Bild am Stonnag :

Facebook gagne énormément d’argent grâce aux fausses informations. Une entreprise qui génère des milliards grâce à un internet a également une responsabilité sociale“.

Le responsable du parti social-démocrate Thomas Opperman a été beaucoup plus loin dans une interview pour le journal Der Spiegel :

Si après vérification, Facebook ne supprime pas immédiatement, dans un délai de 24 heures, le post concerné alors il devra faire face à des pénalités sévères allant jusqu’à 500 000 euros“.

Si Angela Markel reste bien à la tête du pays, il se pourrait donc que cette nouvelle loi soit mise en place. Elle pourrait motiver Facebook à mettre son système de lutte contre la désinformation plus rapidement en place, alors que le pays a déjà été très sévère avec le réseau social de nombreuses fois.

Réagissez à cet article !
  • Jean-Michel NoApple (Kevin)

    Si la France nous pond un truc du genre les sites postant des rumeurs H24 seront servis ! :o

    • Jérémie

      Oh oui !
      Il en va de même pour les sites “d’actualité” qui ne font, pour beaucoup, que reprendre des infos partagées sans vérification. Les vrais journalistes sont de plus en plus rares et les sites “d’actualité” de plus en plus nombreux… Cherchez l’erreur…

  • Djib

    Si sa peu supprimer les comptes qui désinforme je suis pour !

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !

En connectant plusieurs smartphones via les réseaux mobiles, il est possible d’égaler la puissance d’un serveur. Dans le cadre du projet Ubispark, les chercheurs de l’université d’Helsinki comptent utiliser cette puissance par le biais d’une application Android pour effectuer des calculs de grande envergure et remplacer les data centers.

cefb9efe7d45c9dfc3820bed8377508eQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQQ