Facebook : 110 000 personnes infectées par un malware caché dans une vidéo porno

Maj. le 10 avril 2016 à 20 h 18 min

Lorsque vous surfez sur Facebook, avez-vous pour habitude de cliquer sur tous les liens précédemment likés par vos amis, en particulier les vidéos sexys ? Si c’est le cas, vous feriez mieux de réfléchir à deux fois la prochaine fois. Comme vient de le mettre en avant le chercheur en sécurité, Mohammad Faghani, un nouveau malware du nom de « Magnet » se cache actuellement dans une vidéo porno et a déjà infecté 110 000 personnes en seulement deux jours.

Facebook malware
Facebook envahi par un nouveau malware.

Comme on peut l’apprendre dans le rapport publié par The Guardian, votre ordinateur ne sera pas automatiquement infecté dès lors que vous cliquerez sur la vidéo. En revanche, dès que la lecture aura démarré, une fenêtre pop-up vous demandant de télécharger ou de mettre à jour Flash Player va alors s’ouvrir. C’est là que se dissimule le logiciel malveillant.

Si généralement, on aurait plutôt tendance à être méfiant lorsqu’un pop-up de ce type s’ouvre sur l’écran de son PC, le fait est que 110 000 personnes se sont déjà fait avoir en à peine 48 heures. C’est sans doute du au caractère viral de ce cheval de troie. Comme nous l’explique Mohammad Faghani, lorsqu’un utilisateur est infecté, le malware va alors tagguer 20 de ses amis dans la vidéo. Une fois que vous êtes infecté, Magnet peut également prendre le contrôle de votre clavier et de votre souris.

En juillet dernier, un cas similaire avait déjà fait le buzz avec une vidéo circulant sur Facebook et montrant une jeune femme en train de se déshabiller devant sa webcam. Informé du problème, Facebook a rapidement réagi, déclarant qu’il était au courant de l’existence de ce nouveau malware et faisait actuellement en sorte de stopper sa propagation :

Nous utilisons un certain nombre de systèmes automatisés pour identifier les liens potentiellement dangereux et de les empêcher de se propager (…) Nous sommes en train de bloquer les liens vers ces escroqueries, d’offrir des options de nettoyage et de mettre au point des mesures supplémentaires afin de nous assurer que les gens continuent d’avoir une expérience sécuritaire sur Facebook.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !