Exynos 9810 : Samsung veut faire trembler la concurrence le 4 janvier 2018

Le Samsung Exynos 9810, processeur des futurs Galaxy S9 et Galaxy Note 9, sera officiellement présenté le 4 janvier 2018. Un teaser vient d’être publié sur Twitter par le compte officiel Exynos. Selon le communiqué, ce SoC est « au-delà » d’un composant. On peut s’attendre à découvrir un processeur extrêmement puissant, capable de mettre en déroute les dernières puces des rivaux Apple et Huawei. 

exynos 9810 présentation

L’industrie du smartphone tout entière est partagée entre quatre grands fabricants de processeurs. La plupart des flagships embarquent les puces Snapdragon de série 8 de Qualcomm. En 2017, il s’agissait du Snapdragon 835, et en 2018 il s’agira du tout nouveau Snapdragon 845. Ces puces équipent les smartphones haut de gamme de constructeurs comme Xiaomi, OnePlus, Sony et bien d’autres. Les trois leaders de l’industrie, Huawei, Apple et Samsung, préfèrent toutefois développer leurs propres processeurs mobiles.

Huawei produit ses processeurs Kirin, et le dernier Kirin 970 embarqué par le Huawei Mate 10 Pro n’a d’ailleurs rien à envier au dernier Snapdragon. Apple fabrique également ses puces, et le dernier A11 BIonic qui équipe les iPhone 8, 8 Plus et X marque des scores nettement supérieurs à ses concurrents sur les différents sites de benchmarking. Enfin, Samsung est le cas le plus particulier de l’industrie. Le géant sud-coréen se charge de produire les processeurs Snapdragon de Qualcomm, et équipe ses flagships de ces puces dans certaines régions comme les Etats-Unis ou la Chine. Toutefois, la firme fabrique également ses propres processeurs Exynos, embarqués par les flagships Galaxy S et Galaxy Note dans d’autres régions dont la France.

Exynos 9810 : le processeur des Galaxy S9 et Galaxy Note 9 sera présenté le 4 janvier 2018

En novembre 2017,  Samsung a officiellement confirmé le début de production du futur Exynos 9810, sans toutefois préciser ses caractéristiques. Le compte Twitter officiel Samsung Exynos vient toutefois d’annoncer un événement de lancement qui se tiendra le 4 janvier 2018. La puce qui équipera les futures flagships Galaxy S9 et Galaxy Note 9 sera présentée en détail dans le cadre de cet événement « Beyond A Component » (au-delà d’un composant).

Ce processeur est encore drapé de mystère, mais Samsung a déjà confirmé que le Exynos 9810 recevrait un award d’innovation lors du CES 2018 de Las Vegas. Par ailleurs, le bruit court que la puce sera gravée en 10nm (comme le Exynos 8895) et sera dotée d’un modem compatible 6CA, une première dans l’industrie. Ce modem permettra d’atteindre des débits théoriques inouïs jusqu’à 1Gb. Le Exynos 9810 devrait aussi embarquer des cœurs de troisième génération, et un GPU amélioré. On peut bien sûr s’attendre à une forte hausse de performances, et à des capacités d’intelligence artificielle similaires à celles du Kirin 970 et du Apple A11 Bionic.

Réagissez à cet article !
  • Moteur 7 à Max

    Vu qu’il va produire les Snapdragon, il pourrait savoir tous les détails du Snapdragon et améliorer ces Exynos.

  • Adarion 29

    L’exynos est a peine devant les helio la faute a ses drivers merdique qui produisent nombres de problèmes pour le développement. Ceux qui sont friand d’émulation lachez l’affaire la majeure partie des émulateurs tourne moins bien que sur un smartphone bas de gamme équipé d’un snapdragon, donc sur ce point là qualcomm n’a probablement aucun soucis a se faire.

  • Guillaume Soghonian

    Le dernier paragraphe est pathétique : Samsung a déjà une récompense avant d’être sur le salon, pas d’explication sur le modem compatible 6CA, les débits inouïs d’1Gbps (dans la même veine que l’horrible encoche)

  • Markus

    Sammy c’est le spécialiste des annonces

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !