Euro 2016 : Google Maps s’associe à la SNCF pour incorporer les plans de 3000 gares

Alors que l’Euro 2016 se prépare à démarrer, la SNCF a eu la bonne idée de ne pas laisser les milliers de touristes attendus dans la panade en s’associant à Google Maps pour offrir les plans de 3000 gares en France disponibles sur Google Maps et Street View.

Voyager à travers le monde peut vite devenir une épreuve, mais les smartphones sont devenus au fil du temps le meilleur moyen de se détendre sur cet aspect en devenant les compagnons parfaits pour pouvoir prévoir ses trajets en avance et ne jamais être pris par surprise.

L’Euro 2016 approche, et avec lui ses millions de touristes venant dans notre beau pays suivre les matchs qui pourraient vivre ces situations difficiles. Heureusement, la SNCF annonce s’être associée avec Google afin de rendre leur tâche plus facile.

En prime de pouvoir être au courant des alertes terroristes en un instant, ceux-ci vont pouvoir se retrouver facilement dans notre système ferroviaire puisque Maps va proposer la cartographie de 3000 gares en France, à commencer par les 33 les plus concernées par l’événement désormais disponible sur la plateforme.

Déjà disponibles pour certains centres commerciaux par exemple, vous pourrez désormais zoomer dans votre gare pour pouvoir trouver facilement votre chemin et même la parcourir avec Street View pour être sûr d’être au bon endroit.

Le gros bonus étant que ce n’est pas exclusif à l’événement mais profite aussi à nous autres français, souvent perdus en voyage. Ce qui ne nous empêchera pas de suivre l’Euro 2016 avec attention sur nos smartphones, tablettes et bien accompagné sur un grand écran.

Tout le plaisir vient après tout de pouvoir partager l’expérience avec ses amis mais aussi la France entière, la compétition étant l’occasion de réunir tout le monde sous le même drapeau. Pour expérimenter l’Euro 2016 au maximum, de nombreuses applications sont également disponibles pour optimiser au maximum son visionnage.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article