Ethique animale : Wiko va-t-il trop loin dans sa dernière campagne marketing ?

Maj. le 6 avril 2016 à 22 h 26 min

Le constructeur franco-chinois, Wiko, qui se vantait, en mars dernier, de vendre plus de smartphones en France qu’Apple vient de lancer une nouvelle campagne marketing. Le principe est assez simple mais les pratiques de la marque pourraient néanmoins sembler douteuses. Dans le cadre de sa dernière opération « Cocowiko », la société livrait ce matin aux directions des chaînes de télé et autres médias parisiens une cage contenant un coq vivant. Si au premier abord, l’image du coq associée au slogan pourrait faire sourire, qu’en est-il du respect de l’animal ?

cocowiko

Une campagne marketing incompatible avec éthique animale ?

Dans le cadre de sa dernière opération marketing associée au match de rugby France vs Roumanie qui aura lieu ce soir, Wiko a purement et simplement utilisé des coqs. Des êtres innocents sortis de leur environnement et utilisés à des fins publicitaires. Leur destination ? Les grandes rédactions parisiennes comme France Televisions, Canal+, Europe 1 ou encore NRJ. Une pratique qui a suscité l’indignation chez nos confrères de Numerama.

On imagine bien que les bêtes rentreront chez elles dès ce soir, toujours est-il que durant toute une journée, elles auront servi, ni plus ni moins de support publicitaire, et à faire le buzz, confinées dans une cage durant toute la durée du transport. Au vu des tweets postés par les différentes rédactions, on comprend que ces coqs ont suscité un certain amusement sur les lieux et on imagine qu’ils ont été bien traités. L’un d’entre eux a même été invité au Journal de 13 heures de Jean-Pierre Pernault sur TF1.

En outre, les autres photos postées sur le compte Twitter de Wiko nous montrent certains des animaux en liberté bien qu’un peu perdus. Toutefois, un coq a-t-il vraiment sa place sur un plateau de télévision ou dans les bureaux d’une rédaction ? Nous nous interrogeons encore sur le sujet.

Jusqu’où les marques sont prêtes à aller niveau marketing ?

Se poser la question de savoir si la dernière campagne de marketing de Wiko est compatible avec éthique animale reviendrait à se demander si marketing est compatible avec éthique. Et là, l’histoire nous a prouvé que ce n’était pas toujours le cas.

On se rappelle notamment de la publicité pour une compagnie d’assurance mettant en scène un enfant mort, diffusée lors de la finale du Super Bowl 2015, qui avait fait scandale aux USA, taxée de manipulation émotionnelle ou encore, l’an dernier, du T Shirt Zara sur lequel était brodé une étoile jaune qui n’est pas sans rappeler celle que portaient les juifs durant la seconde guerre mondiale.

Zara marketing

Une pratique qualifiée par Mediapart et Stratégies de « marketing de l’indignation » tandis que d’autres médias se contentaient d’utiliser le terme « scandaleux ». Un T-Shirt qui fut d’ailleurs rapidement retiré de la vente après avoir fait son buzz.

Notre but n’est pas de juger les pratiques marketing d’une marque ou d’une autre mais plutôt de nous interroger sur les limites à adopter. On sait déjà que la mauvaise publicité fait autant de bruit que la bonne voire plus et que le but d’une marque, c’est qu’on parle d’elle et de ses produits. Mais à quel prix ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !