Etats-Unis : une fonctionnaire détourne 6M d’euros de cartouches d’encre pendant 8 ans

Date de dernière mise à jour : le 5 août 2016 à 13 h 23 min

Aux Etats-Unis, une fonctionnaire de Las Vegas s’est fait enfin arrêter après avoir volé et revendu des cartouches d’encre pendant 8 ans. Montant du butin : 6,7 millions de dollars soit 6 millions d’euros ! Grâce à une enquête du FBI, on a découvert que l’agent avait en effet pratiqué sa petite combine au moins depuis 2007, sans être jamais inquiétée avant son départ.

Jennifer McCain-Bray, une fonctionnaire travaillant pour l’agence de l’eau de Las Vegas commandait des fournitures de cartouches d’encre et toners en trop, les volait, puis le revendait dans un autre Etat. Avant de toucher l’argent sur un compte PayPal. Selon les documents de justice rendus publics, elle commandait des cartouches au fournisseur de bureautique américain Staples via l’intranet de l’agence de l’eau. La combine a au moins le mérite d’être originale. Elle lui aurait rapporté au moins 6,7 millions de dollars (6 millions d’euros) entre 2007 et 2015, selon le FBI.

Evidemment, pour ne pas se faire attraper, elle s’arrangeait pour donner une apparence légitime à ces commandes. Facile, puisqu’elle gérait l’économat. Les cartouches lui étaient livrées depuis des points de ventes hors de l’Etat. Lorsque les cartouches en trop arrivaient sur son lieu de travail, elle ne les ouvrait même pas. Hop ! Une nouvelle étiquette, direction le New Jersey ! Là une entreprise s’occupait de revendre les cartouches, et lui reversait le bénéfice sur son compte PayPal.

Il faut dire que les poudres ou liquides contenus dans les cartouches d’encre font partie des denrées les plus chères sur le marché. Pour les cartouches d’encre, le précieux liquide peut coûter entre 600 et 1200 euros le litre. Et vous savez ô combien les cartouches d’encre sont chères. Quant aux toner, en fonction de la marque, ils peuvent coûter allègrement plus de 100 euros chacun. Bref, une affaire haut en couleurs !

Le plus étonnant c’est que pendant tout le temps où elle a travaillé à l’agence de l’eau de Las Vegas, la fonctionnaire n’a jamais été inquiétée. Ce n’est qu’après sa démission en 2015 que certains de ses collègues ont mis la puce à l’oreille du FBI. Résultat, l’enquête a vite révélé le stratagème. Et a conduit également trois autres agents à écoper de sanction disciplinaires avant de démissionner ou d’être mis en retraite.

Depuis que l’affaire a éclaté, l’agence de l’eau cherche désespérément à récupérer les dollars perdus. Elle sait déjà que sa compagnie d’assurance ne l’indemnisera pas complètement. Et de déclarer : « nous ne lâcherons rien pour récupérer l’intégralité de l’argent du contribuable ». De son côté Jennifer McCain-Bray a été libérée sous caution, et plaide non coupable.

Via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Kokyn

    Une histoire qui va faire couler beaucoup d’encre, assurément …
    *Sors*

  • lollipop

    « ou d’être mis en retraite » quelle belle condamnation ! J’ai 32 ans demain je fais ça à la maire de Nice et à moi la retraite dorée !

  • toto

    au combien ?
    ô combien plutôt non ?

  • MaGiiC

    Désespérant …