L’Etat veut maintenant financer les jeux vidéo violents !

Maj. le 2 février 2017 à 16 h 28 min

Il semblerait que nos responsables politiques ne soient pas d’accord sur la place à accorder aux jeux vidéo violents. Alors qu’hier, nous découvrions qu’un député avait déclaré qu’ils étaient responsables des attentats du 7 janvier dernier, le gouvernement devrait bientôt contribuer à leur financement.

etat financer jeux video violents

C’est la Secrétaire d’Etat au Numérique, Axelle Lemaire, qui a annoncé la nouvelle hier sur son compte Twitter. Le gouvernement s’apprête à signer un décret qui permettra à l’Etat d’accorder des subventions à l’industrie du jeu vidéo pour les jeux violents.

[Le gouvernement va financer] des jeux vidéo spécifiquement destinés à un public d’adultes et qui sont commercialisés comme tels, sous réserve du caractère significatif de leur contribution au développement et à la diversité de la création française et européenne.

Jusqu’à maintenant, l’Etat finançait déjà l’industrie du jeu vidéo mais, par souci d’éthique, n’octroyait aucune aide aux jeux estampillés PEGI 18. Dans quelques temps maintenant, les jeux réservés aux joueurs de plus de 18 ans seront aussi financés.

Pourquoi le gouvernement change-t-il son fusil d’épaule ? Principalement pour des raisons économiques. Alors que la France se classait parmi les principaux producteurs de jeux video dans les années 90, elle n’occupe plus que la huitième place.

C’est le Québec qui s’affiche comme le champion de la production de jeux, et pour cause, une politique fiscale agressive a été mise en place pour favoriser le développement des productions.

En France nous disposons certes déjà d’une politique fiscale favorable, mais les jeux réservés aux plus de 18 ans en sont exclus. C’est bien dommage puisque ces licences ont représenté un tiers des ventes en France en 2014. GTA V, Assasin’s Creed Unity ou encore Watchdogs ont cartonné.

Avec ces nouveaux financements, l’Etat compte donc faire retrouver à la France la gloire d’antan sur le marché des jeux vidéo. Le décret permettant de financer les jeux vidéo violents (mais pas seulement puisque « + de 18 ans ne signifie pas forcément violent) entrera bientôt en application.

Axelle Lemaire l’a déjà signé, trois autres ministres doivent y apposer leur signature pour finaliser le projet. Quant à l’aspect éthique de la chose, cela ne semble plus déranger nos responsables politiques.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei surpasse Apple et devient numéro 2 du marché du smartphone

Huawei a vendu davantage de smartphones que son rival Apple au cours du second trimestre de l’année. Le constructeur chinois s’impose désormais comme le deuxième plus important vendeur de smartphones dans le monde, juste derrière Samsung, l’actuel leader.  Huawei a…