L’Etat débourse 80 millions d’euros pour mettre fin aux zones blanches

Maj. le 9 février 2018 à 11 h 12 min

Depuis quelques mois maintenant la question de la couverture des zones blanches est l’une des préoccupations majeures du gouvernement. Il a demandé aux opérateurs de faire en sorte de couvrir la totalité de la population d’ici 2017. Pour donner un coup de pouce aux investissements, l’Etat va débourser 80 millions d’euros. Explications.

zones blanches fin 2017 vote senat

Couvrir toutes les zones blanches d’ici la fin de l’année 2016 est l’un des engagements de l’Etat sur le terrain du numérique. Ainsi, le gouvernement a demandé à Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free Mobile d’accélérer les investissements pour qu’il n’existe plus aucune zone géographique non couverte par un réseau mobile.

Le problème pour les opérateurs, c’est que ces zones géographiques, souvent reculées, sont peu rentables. Dans certains cas, la mise en place d’antennes est même techniquement très compliquée. C’est pour cette raison que la France n’est pas couverte à 100%. Il existe toujours ce petit village breton qui résiste.

Mais l’Etat n’a pas l’intention d’en rester là. Et pour motiver les opérateurs mobiles, il va débourser 80 millions d’euros. Cette somme importante permettra de couvrir progressivement 800 sites stratégiques et 268 centres-bourgs. 30 millions d’euros couvriront les frais de la couverture d’ici la fin de l’année. 50% des 80 millions proviendra de l’Etat, 50% des collectivités territoriales.

Petite précision non négligeable, ces zones ne seront pas forcément couvertes en 4G. L’engagement pris par l’Etat est de permettre aux utilisateurs de pouvoir appeler ou d’être appelés ainsi que d’envoyer des SMS. Les investissements permettront donc d’avoir une couverture en 2G minimum. Pour la 4G il faudra attendre encore un bon moment.

Bon, si sur le principe tout ceci très bien. Mais si on y réfléchit, c’est en fait l’utilisateur qui va financer la couverture par le biais de ses impôts en plus d’avoir et de payer encore aujourd’hui un forfait mobile censé financer ces investissements. Dans l’histoire, les grands gagnants ce sont les opérateurs qui se voient allégés de 80 millions d’euros d’investissements.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !