Etat 100% numérique : 9.3 milliards d’euros d’investissement pour le gouvernement

Le Grand Plan d’Investissement visant à transformer l’Etat français en Etat 100% numérique a été communiqué au premier ministre, mais la facture est salée : 9.3 milliards d’euros sont réclamés afin de moderniser les infrastructures des organismes de l’état, un investissement qui pourrait toutefois accélérer drastiquement l’administratif.

Etat numérique

Les technologies évoluent si vite que les sociétés ont du mal à s’y adapter. S’il est bien un point sur lequel on aimerait tous que cette rapidité s’applique, c’est l’administratif. En France, il arrive bien souvent que l’on se tire les cheveux à se dire « mais j’aurais fait ça par mail en 5 secondes ! ».

Le gouvernement en a bien conscience. Alors que le Plan Très Haut Débit vise à améliorer les connexions fixes des foyers français, et passera sûrement par la 4G pour cela, l’administration française se doit elle aussi d’évoluer.

9.3 milliards d’euros d’investissement pour moderniser l’Etat

Ce lundi, le Grand Plan d’Investissement 2018-2022 a été présenté au premier ministre Edouard Philippe. Parmi ce Grand Plan, la première ébauche de la transformation de l’Etat en état « 100% numérique » y est présentée.

9.3 milliards d’euros sur les 57 milliards d’euros évoqués pour ce plan cherchant à « repenser profondément et durablement les missions des acteurs publics, Etats, opérateurs, collectivités territoriales et organismes de sécurité sociale » son dédiés à la construction de l’Etat numérique. Deux pans sont détachés : l’Action publique 2022 et le développement de l’e-santé, qui devront tout deux faciliter les démarches administratives des français notamment dans le secteur médical en les transposant numériquement.

Les ministères devraient continuer l’effort de numérisation déjà timidement lancé jusque là, de telle manière à accélérer les démarches mais aussi les réponses. Du « donnant-donnant » donc, puisque les diverses administrations concernées pourront elles aussi perdre moins de temps dans le traitement de ces données. Couplé au plan visant à unifier les plateformes pour éviter les démarches inutiles (comme donner plusieurs fois le même document), on peut s’attendre à un bond en avant sur la productivité de l’administration française.

Réagissez à cet article !
  • Pfelelep_écrit_en_UTF-8

    100% foutaises.
    Et pourquoi? C’est d’une simplicité extrême: comme pour tout ce qui ne marche pas, les gars qui l’ont conçu ne sont pas clients du service.

    Vous voulez un exemple de pignolade royale qui ne sera pas modifiée? Prenons il y a 3 ans, quand je me suis débarrassé de ma dernière bagnole:

    – sur le site du ministère, j’ai pu télécharger le formulaire à imprimer et à remplir.
    – sur le même site, j’ai pu imprimer un certificat de non gage.

    On s’est fait chier à tout remplir dans les cases pour qu’au final, un employé de la préfecture saisisse tout ça dans son ordi en vérifiant qu’entre-temps le véhicule n’avait pas été gagé.

    J’en ai des milliers des exemples à la con comme ça.

    Le premier, c’est: si l’abruti notoire qui conçoit les itinéraires et les horaires des transports en commun prenait une seule fois dans sa vie un bus, la vie de dizaines de millions d’usagers changerait. (Ca marche aussi avec le criminel qui définit la circulation des vélos au niveau de la Grand’Place de Lille)

  • itachi

    La productivité va baisser vu qu’il y aura moins de boulot pour le même nombre de fonctionnaires.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Droits Ligue 1 : Facebook et Amazon pourraient diffuser les matchs

Et si les futurs OM-PSG étaient diffusés sur Amazon Prime Video ou Facebook ? Les deux géants américains se sont montrés intéressés par les droits de diffusion de la Ligue 1 auprès de la LFP. Formuleront-ils une proposition lors de l’appel d’offres ?