Erreur 451 : la nouvelle erreur qui censure le web

Maj. le 26 février 2018 à 12 h 05 min

Si vous surfez sur le web et qu’une adresse vous renvoie vers une erreur 451, inutile de chercher un quelconque problème de votre côté. L’erreur 451 c’est la petite nouvelle dans la famille des messages d’erreur et elle indique tout simplement qu’un site est censuré. Explications.

erreur 451 censure

Vous connaissez déjà sans doute les erreurs 404 ou encore 503 mais probablement pas l’erreur 451. Et pour cause c’est la petite nouvelle de la bande. Il y a quelques temps une proposition de loi était présentée pour qu’un nouveau message d’erreur apparaisse sur la toile en cas de site censuré ou bloqué. Elle a donc été votée.

Le but est donc de signaler qu’il est impossible d’accéder au site et donc d’être plus « transparent » sur l’impossibilité de se connecter. En voyant le message d’erreur 451 on sait immédiatement que ce sont les autorités qui ont ordonné le blocage du site. Auparavant, lors d’un blocage on recevait une erreur 404.

Le problème pour les autorités c’est que cette erreur 404 englobait un grand nombre de raisons. Impossible de savoir exactement pourquoi un site était inaccessible. Par exemple, dorénavant lorsqu’un site de téléchargement illégal sera bloqué c’est l’erreur 451 qui apparaîtra et non plus l’erreur 404.

Si cette mesure semble aller dans le bon sens, certains pays ne la mettront probablement pas en application. Comme le rappelle le site Engadget, certaines nations comme la Chine, la Russie ou la Turquie pratiquent la censure sans modération.

Néanmoins, il ne serait pas dans leur intérêt de signaler que tel ou tel site a été supprimé sous l’ordre du gouvernement. En gros, certains pays censurent leurs censures pour ne pas que l’ampleur de leurs pratiques soit visible au plus grand nombre. Cette erreur 451 est donc en soi une bonne idée mais à peine officialisée, son avenir est déjà incertain.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !