Une société menace ses employés de renvoi s’ils utilisent un iPhone 7

Les iPhone 7 et 7 Plus sont sortis le mois dernier et remportent un certain succès. Nombreux sont les utilisateurs à sortir fièrement leur nouveau smartphone de leur poche pour le montrer à leurs collègues de travail. Ceci dit, ceux qui travaillent pour la Nanyang Yongkang Medicine Company située dans la province de Henan en Chine feraient mieux d’y repenser à deux fois avant de craquer pour le dernier Apple car ça pourrait bien leur coûter leur job.

iphone 7 renvoi

Incroyable mais vrai ! La Nanyang Yongkang Medicine Company vient d’adresser une note à son personnel leur demandant de ne pas acheter un iPhone 7 ou un iPhone 7 Plus et ceux qui ignorent cette directive pourraient fort bien se voir forcés de démissionner. Le document publié il y a quelques jours a été relayé par la BBC et largement partagé sur les réseaux sociaux chinois.

Devant l’énormité de la situation, on aurait pu penser à un canular mais ce n’est hélas pas le cas. Le document a été vérifié et le fait est qu’il est bel et bien authentique. Le memo a été rédigé par le président de la Nanyang Yongkang Medicine Company qui précise qu’il ne s’agit pas d’une campagne visant à dénigrer l’iPhone mais plutôt à inciter les employés à passer du temps avec leur famille plutôt que sur un smartphone hors de prix.

Si en France, les iPhone 7 et 7 Plus sont vendus aux prix de 769 et 909 euros, en Chine, ils sont tout aussi chers puisque proposés autour des 800 et 960 dollars. Notez tout de même qu’à ce stade, aucun employé n’a encore été renvoyé pour possession d’iPhone 7. Toutefois, cette situation n’est pas exceptionnelle en Chine où un hôpital a également interdit à ses employés de craquer pour le dernier smartphone d’Apple.

Sans pour autant menacer son personnel de renvoi, l’hôpital chinois a averti ses employés que si jamais ils décidaient de s’offrir un iPhone 7, ils n’obtiendraient pas de bonnes évaluations dans l’avenir et pourraient se voir privés d’augmentations de salaire. Cette note avait été adressée à un employé ayant investi trois mois de salaire pour s’offrir le dernier smartphone d’Apple.

Tout comme dans le cas de la Nanyang Yongkang Medicine, le directeur de l’hôpital a déclaré à la BBC que ce n’était pas l’iPhone lui-même qui était visé mais son prix. Il précise que l’établissement qu’il dirige est pour la diligence et la frugalité et que le fait d’avoir à emprunter de l’argent ou à vendre un organe (non, vous ne rêvez pas!) pour financer l’achat d’un iPhone 7 ne cadrait pas avec cette politique.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
SMS au volant : un chauffard percute la voiture des gendarmes

A cause d’un SMS au volant un conducteur des Côtes-d’Armor s’est encastré jeudi 14 septembre 2018 dans une voiture de gendarmes. Circonstance aggravante : le conducteur qui avait 0,67 mg/L d’alcool a légèrement blessé deux agents. La gendarmerie des Côtes-d’Armor dénonce…