Un employé de Samsung a été arrêté pour avoir tenté de vendre ses secrets de fabrication

Un employé de Samsung en Corée du Sud vient d’être arrêté par les autorités pour avoir tenté de vendre les secrets de fabrication du constructeur coréen à un compétiteur non identifié. Il s’agirait des informations de création de ses processeurs en 14 et 10 nm, qui devraient être primordiales dans le fait de propulser Samsung numéro 1 dans les années à venir.

L’espionnage d’entreprise est toujours réel en 2016 alors que les constructeurs de smartphones tentent un à un de révolutionner le marché et prendre une avance considérable sur leurs compétiteurs. Il faut dire qu’être le premier sur une technologie populaire est extrêmement important dans ce milieu.

C’est d’ailleurs cette rapidité qui aura causé la perte de Samsung cette année. Après avoir poussé le Galaxy Note 7 à sortir avant l’iPhone d’Apple, ceux-ci ont subi un échec cuisant alors que les batteries de ces smartphones ont explosé les unes après les autres.

Heureusement, ce n’est pas le seul projet qu’il a en réserve pour prendre de l’avance sur ses concurrents. En effet, ses processeurs Exynos connaissent de plus en plus de succès, et devraient prendre une avance majeure en étant les premiers à être gravé en 10nm.

Un secret qui aurait pu être révélé à ses concurrents plus tôt que prévu, comme on l’apprend aujourd’hui. En effet, un des employés de Samsung, monsieur Lee, a été arrêté cette semaine pour avoir tenté de vendre les secrets de fabrication des processeurs 10 et 14 nm de la marque à un concurrent chinois (qui n’a pas été identifié) selon Daum.net.

Il faut dire que le constructeur coréen est attendu sur ce terrain, puisque son futur Exynos 8895 devrait profiter de la gravure 10nm pour atteindre une fréquence record de 4 GHz.

Un processeur qui n’est d’ailleurs pas si loin d’apparaître sur le marché, puisque le Galaxy S8 en disposerait dès l’année prochaine. Autant dire qu’il s’agit d’un atout majeur pour le coréen, qui aurait pu le perdre en un clin d’oeil si cet employé n’avait pas été arrêté.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • DarkSamS

    Et qui dit que dans les fabriques de batterie de ITM semicondutor et Samsung SDI des personnes de ce genre auraient trafiqué les batteries de Samsung pour qu’elles s’explosent…

    ça m’étonnerai pas…

    • Fred

      Ce serait pas lui par hasard? 😂

      • DarkSamS

        Hahah j’pense…