Emmanuel Macron pense que l’IA peut « condamner la démocratie »

Emmanuel Macron a exprimé certaines inquiétudes lors d’un entretien accordé à Wired notamment sur le fait que l’IA pouvait « condamner la démocratie ». Le président de la République a lancé un énorme chantier comprenant un financement public d’un montant de 1,5 milliard d’euros. Le chef de l’État exprime son inquiétude si cette technologie arrivait entre de mauvaises mains et de l’impact qu’elle aurait sur la démocratie.

emmanuel macron ia condamner democratie

Pour enrayer la fuite des cerveaux, la France décide d’investir 1,5 milliard d’euros dans le développement de l’intelligence artificielle. Emmanuel Macron vient d’accorder une interview au magazine Wired durant lequel il s’exprime concernant ce vaste projet. La France se fixe comme objectif de compter parmi les pays leaders dans le domaine comme les États-Unis ou encore la Chine. Le président parle d’ailleurs de la manière dont les recherches sont menées à travers ces deux pays : « Aux États-Unis, le travail est entièrement dirigé par le secteur privé, tandis qu’en Chine, la recherche est menée par un gouvernement dont les principes et les valeurs ne sont pas les nôtres« .

Emmanuel Macron : l’IA est une révolution technologique qui peut « condamner la démocratie »

La France et plus largement l’Union européenne ont toujours défendu des valeurs qui permettent aux internautes d’obtenir une certaine protection vis-à-vis de leurs données personnelles souligne TheVerge. Macron a d’ailleurs déclaré : “si le continent voulait faire avancer ces valeurs dans le 21e siècle, il devra être une partie agissante de cette révolution de l’IA et aider à encadrer les discussions à l’échelle mondiale”. Le président exprime ses inquiétudes concernant la manière dont pourrait être détournée l’IA si elle était mise entre de mauvaises mains. Si elle apporte beaucoup de bien aux utilisateurs, elle peut également s’avérer dangereuse notamment si des gouvernements totalitaires venaient à s’en servir.

Le président s’engage à ce que le gouvernement français fasse son maximum pour ouvrir les données utilisées par les services publics et fera pression sur les entreprises pour qu’elles imitent l’exemple de l’État. En outre, Emmanuel Macron conclut l’entretien accordé à Wired de cette manière : « Cela m’amène à la conclusion que cette énorme révolution technologique est en fait une révolution politique« . Plusieurs grandes entreprises comme Samsung, Fujitsu ou Google investissent en France pour le développement de l’IA.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !