Ello : le réseau social anti-Facebook qui protège votre vie privée

Date de dernière mise à jour : le 10 avril 2016 à 18 h 58 min

Ello est un réseau social né cette année et qui, au-delà de se poser naturellement en concurrent de Facebook, s’affiche comme son antithèse, brandissant le respect de la vie privée comme principe fondateur, refusant de faire de ses abonnés des produits.

ello reseau social anti facebook

On pourrait croire que Facebook a cannibalisé le principe du réseau social. Après tout, on a toutes les raisons d’adhérer à cette version, quand même le grand Google a du mal à faire véritablement démarrer son Google+, ayant même renoncé à obliger les nouveaux inscrits à Gmail à ouvrir un compte.

Pourtant, nous devrions savoir que dans le monde des idées, il y a toujours quelque chose à trouver pour se distinguer. Et la meilleure chose pour se distinguer de Facebook, c’est évidemment de se positionner en défenseur de la vie privée.

C’est donc ce qu’a fait Ello, un site basé en Colombie, qui dès sa page d’accueil donne le La : “Vous n’êtes pas un produit”, attaquant quasi frontalement Facebook. En effet, là où toute la stratégie du mastodonte d’internet repose sur la vente des données de ses abonnés à aux annonceurs.

Ello promet donc de ne rien faire de tel. Le site, qui par ailleurs offre les services classiques des réseaux sociaux (messages privés, publications de statuts, de photos, vidéos, et bien sûr réseautage), annonce en effet qu’aucune donnée personnelle ne sera communiquée à des tiers. D’ailleurs, la chose semble assez cohérente sachant qu’Ello permet un anonymat total.

ello reseau social vie privee

Tout comme avec le réseau social de Google, vous pouvez diviser les membres de Ello en deux groupes, les “Amis” et les “Noise”. Ces derniers, correspondant ainsi à un flux plus impersonnel caractérisé par des personnes que l’on peut suivre en plus grand nombre, mais moins attentivement, sont donc mis en page dans deux colonnes, permettant de passer l’information en revue plus rapidement.

Le réseau date de mars dernier, mais Ello fait beaucoup parler de lui ces derniers jours, notamment par son principe d’inscription ne fonctionnant à l’heure actuelle que par invitation. Dans celle-ci apparait la charte de respect de la vie privée du site, que l’on peut accepter ou non.

Si l’on refuse, on est envoyé sur… Facebook bien sûr. Le système actuel a permis d’atteindre un rythme d’inscription déclaré par la société de plusieurs milliers par heures. C’est un bon début, mais on est encore loin du milliard de téléchargements de l’application Facebook.

ello reseau social anonyme

Enfin, malgré la possibilité d’être totalement anonyme, Ello a quand même un système d’analyse des données. Mais, transparent jusqu’au bout, le site offre la possibilité de désactiver l’analyse pour son compte, devenant “totalement invisible” à ses yeux.

Le modèle économique de Ello est encore un peu mystérieux. Après une levée de fonds réussis de 435 000 $ permettant un solide lancement, le CEO du service, Paul Budnitz, envisagerait de proposer des options payantes, puisqu’il lui faudra bien compenser la non-vente des informations utilisateurs. Il reste aussi la possibilité de placer de la publicité sur le réseau social, pour peu que cela soit bien fait.

Malgré tout, on imagine mal le réseau utiliser cette dernière option, car même en évitant la publicité personnalisée dans le maintien du respect de la vie privée, de tels affichages rappelleraient trop Facebook et ne collerait pas au positionnement du nouveau venu.

Bien que Facebook soit solidement placé dans le système, la présence d’un outsider s’attaquant frontalement au géant en affirmant ses différences est très excitante, et on se plaira à regarder l’avancée de Ello dans ce David et Goliath de web.

Via

Réagissez à cet article !
  • Flo974

    FLOP !

  • midi

    est-ce qu’on peut leur faire confiance? C’est un site mis au point par des particulier, comme FB, et donc pas dans notre “possession”, et on sait jamais ce qu’ils feront!

    • Velis

      Dans un premier temps oui. Il faudra voir avec les financements futurs. Ils pourraient mettre en place un système de donation ou abonnement. Ce qui leur évitera de vendre les données des utilisateurs.

      • midi :D

        Vrai, mais il y aura toujours des soupçons!

  • Salim Lakhadari

    De tt façon que se soit Facebook ou je sais pas quel autre réseaux sociaux tu met jamais du contenu vraiment privé sur internet

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
9d1e16195cb23f05c01c96a12a3d4512Z