L’effet Free est terminé : les revenus des opérateurs se stabilisent au 1er semestre 2016

Depuis l’arrivée de Free Mobile sur le terrain des opérateurs mobiles, les acteurs télécoms historiques n’ont cessé de se plaindre de la baisse de leurs revenus. Mais les derniers chiffres de l’ARCEP pour le premier semestre 2016 tendent à faire penser que cette excuse ne sera bientôt plus recevable, puisque les revenus se stabilisent désormais.

Depuis quelques années, les opérateurs mobiles français ne baignent plus autant dans le profit qu’ils l’ont connu et aimeraient connaître une nouvelle fois. La faute à l’arrivée de Free Mobile, qui a fait baisser les prix des abonnements drastiquement.

Aussi, les revenus générés par les télécoms français ne sont pas excellents. Pire encore : certains sont dans des situations financières périlleuses, comme c’est le cas de Bouygues Telecom qui pourrait relancer le mariage avec Orange sous peu.

Cette excuse est utilisée pour justifier l’investissement lent sur les nouvelles technologies, mais est-elle encore valide ? Selon les dernières analyses de l’ARCEP sur les revenus générés par les télécoms au premier semestre 2016, oui et non.

L’ARCEP prévient toutefois que ces chiffres ne sont pas complets, ne mettant à jour que les revenus liés à la vente et location d’appareils, de l’hébergement et la gestion des centres d’appels, des cessions de fichiers et de la publicité.

On peut ainsi voir que la baisse de revenus des télécoms sur cette année est la moins importante depuis l’arrivée de Free Mobile sur le marché. Un premier signe de stabilisation qui pourrait, à terme, enfin revenir à la croissance et permettre le retour d’un investissement plus conséquent sur les réseaux.

Ironiquement, Free s’en tire tout de même bien au jeu de l’investissement et continue de développer son réseau 700 MHz pour prévenir de la fin de l’itinérance avec Orange. SFR est peut-être le moins bien placé désormais, alors que son rachat par Altice est bloqué pour non-conformité. 2017 va certainement être empli de bouleversements.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Kris Rage

    sans blague c’est quoi cette photo dans l’article ? Elle fait peur. Je veux pas finir comme ça !

    • Karim Bentahar

      MDR tout simplement

  • Karim Bentahar

    En même temps, niveau investissement pour Free, c’était difficile de faire pire que les mois précédents et pire que SFR, même en faisant exprès… Orange et Bouygues sont les seuls à avoir un réseau fiable.

    • Kevin B.

      Free n’existe que depuis 2012, c’est presque incroyable qu’en 4 ans ils aient réussi à couvrir plus que les opérateurs anciens (Orange, SFR, Bouygues Télécom) en X années.

      • alfred

        La Fibre et la 4G a commencé en même temps pour tous. D’ailleurs Free n’a pas d’efforts à faire sur le réseau cuivre, ni 2G. Il est trankilou minou

        • Kevin B.

          J’ai une connaissance qui est chez Free elle n’a jamais eue de problème, pourtant ses gosses sont chiants pour YouTube et les débits sont corrects.

          Donc soi la Normandie est épargnée par ces effets de débits étranges ou soi vous appelez « 3G » un débit proche de la fibre optique.

          • joe2x

            Je pense que tu t’es tompé de post. Alfred faisait mention que le déploiement de la fibre et de la 4G a commencé en même chez Free que chez les autres. Donc pas d’excuse.

            Et c’est vrai qu’au niveau fibre, ce n’est pas terrible, ils se sont pas mal focalisé sur le mobile j’ai l’impression et mis de coté la partie réseau fixe en terme d’investissement

          • Spoutnik17

            Il faut dire que si tout le monde part de 0 en même temps, il y a moins de retard à rattraper contrairement au réseau mobile.

          • joe2x

            Et oui, pas de retard à rattraper et pourtant peu de déploiement fibre par rapport à Orange et à SFR (tout du moins avant le rachat par Numéricable, maitenant SFR Numéricable ne propose plus de la fibre et je n’ai pas les chiffres). Free avait pris pas mal de retard.

            En plus des chiffres ARCEP que j’avais vu qui confirmait cela, dans mon immeuble Free a été le dernier à me proposer la fibre alors que SFR (avant Numéricable) et Orange

            Pour ce qui concerne le réseau mobile, je ne prononcerai pas. Je n’ai pasle meme discours; je pense que Free a fait pas mal d’effort pour son déploiement.

          • lulu3449

            sauf si on a les 2 a faire en meme temps.

          • lulu3449

            sauf que free a son reseau 3g a couvrir avant toute chose,on ne peut pas demander a l’un ce que les 3 autres n’ont pas reussi a faire en 25 ans.

          • antoine

            et le Français tu peux l’apprendre en 25 ans ?

          • lulu3449

            si tu n’as que ça comme argument c’est que tu n’as pas grand-chose a opposer,d’ailleurs c’est plutot difficile pour toi car c’est la realité du terrain et tu n’y peux rien.

          • lulu3449

            quand tu as deja des emplacements 3 g actifs sur des pylones c’est un avantage considerable que n’a pas encore free.

        • lulu3449

          free a des obligations de couverture en 3g/4G que les 3 autres n’ont plus ou presque plus,donc free a plus de boulot a faire en ce moment qu’eux,niveau investissement aussi.

          • alfred

            faux, Ils ont tous des obligations de couverture, et ceux des 3 opérateurs historiques, les obligations sont bcp plus sévères (atteindre le 98% 4G et le 99% 3G et plus compliqué que le 50%)

          • lulu3449

            encore une fois tu dis des aneries,free n’a des obligations pour l’instant qu’en 3 g,et comme les antennes free sont toutes mixtes 3g/4g il lui suffira apres d’obtenir l’autorisation d’emettre en 4g.pour les 3 autres tu m’excuseras mais ils feraient mieux de faire profil bas avec toutes les antennes 2g encore en service,nous sommes en 2016 ,pas au temps de germinal.c’est pour ça que les trois operateurs dits « historiques » ont l’obligation de couvrir toutes les communes en 3g a partir du premier juillet 2017,j’ai bien dit toutes les communes pas un pourcentage de la population.quand on ne sait pas lire…….

      • tony

        plus que les operateurs anciens, ben pas du tout, car les operateurs anciens on du planter tous les pylones, alors que maintenant free n a plu qu a s installer sur des pylones bouygues sfr ou orange, et puis le prix du matos 3G a baissé depuis les années 2000

      • Karim Bentahar

        Incroyable ? Free ne voulait même pas investir dans la 3G jusqu’à ce que l’ARCEP le force. Ils voulaient se la couler douce sur le réseau d’Orange jusqu’à la 4G. Surtout que le réseau 3G est beaucoup moins cher qu’il y a 10 ans. Comparons ce qui est comparable : la 4G et au présent. Il est à la traîne.

      • hiro

        plus que les opérateurs anciens ? mais dans quel monde vis-tu ? sur la 2G et 3G Free utilise le réseau Orange, et sur la 4G il a démarré en même temps que tous les autres puisque les licences 4G ont été vendues fin 2011. Donc au final Free n’a rien à faire que déployer la 4G (où il est à la ramasse par rapport à Orange et Bouygues).
        bref, arrêtez de défendre Free. Depuis 3 ans il ne fait rien du tout à part remplir ses poches sur le dos des autres