POLED VS AMOLED : quelles différences entre les deux types d’écran

Maj. le 16 août 2017 à 20 h 47 min

Au fur et à mesure que nos smartphones évoluent, les traditionnels écrans LCD qui les équipaient tendent à disparaître et à être remplacés par la technologie OLED. Cette année, la plupart des smartphones haut de gamme sur le marché seront en effet dotés d’un écran OLED. Qu’est ce qui différencie les écrans POLED de LG des écrans AMOLED conçus par Samsung ? Découvrez tout de ces nouvelles normes qui s’emparent du monde téléphone portable.

OLED POLED AMOLED

Récemment, la marque coréenne LG a annoncé son intention de produire jusqu’à 120 millions d’écrans POLED par an. La firme croit apparement dans cette technologie que l’on a longtemps cru obsolète. Avec ce nouveau d’écran OLED, LG va concurrencer les plus traditionnels écrans AMOLED conçu par Samsung et qui équiperont les iPhone 8 d’Apple.

Qu’est ce que ces deux technologies proposent de différent et de semblable ? Qu’est ce qui les rapproche ? C’est quoi les écrans OLED finalement ? Et pourquoi tout le monde se les arrache, au point qu’une pénurie d’écrans OLED provoquée par Apple a même touché le secteur du smartphone haut de gamme cette année ? Pourquoi dès l’an 2020 la moitié des téléphones mobiles seront d’ores et déjà équipés de ce nouveau genre d’écran ?

C’est quoi un écran OLED ?

Pour bien comprendre la différence entre un écran AMOLED et un écran POLED, il faut d’abord bien appréhender ce qu’est un écran OLED. Le terme OLED vient, comme vous vous en doutez sûrement, de l’anglais :  Organic Light-Emitting DiodeSoit Diode électroluminescente organique (DELo) en français. Les dalles OLED sont en effet composées de diodes organiques qui s’allument lorsqu’on passe du courant au travers.

Ces diodes sont disposées dans diverses configurations colorimétriques afin de produire des couleurs différentes. Contrairement au LCD, il est possible de désactiver le courant qui parcoure les diodes. C’est grâce à ce fonctionnement que la technologie OLED propose des noirs plus profonds et des contrastes plus puissants que son ancêtre le LCD. Avec l’OLED, la diode produit en quelque sorte sa propre lumière et ne nécessite donc pas de rétro-éclairage. 

L’OLED est aussi bien plus fin que le LCD, ce qui est aussi très pratique pour les fabricants qui souhaitent se lancer sur le marché du smartphone incurvé, comme Samsung avec son Galaxy S9 à venir. 

Pour la petite histoire, les premières diodes luminescentes organiques ont été inventées en 1987 par Eastman Kodak, fondateur des appareils photo Kodak. A partir de cette date, le secteur s’est ouvert à la recherche et au développement dans le domaine. Les premiers écran OLED ont été commercialisés au Japon en 1997 sur des auto-radios. La première télévision OLED date quant elle de 2003 et a été lancée par la marque Philipps. Il a pourtant fallu attendre 2007 et l’arrivée de Sony sur le marché pour découvrir un téléviseur de type AMOLED.

C’est quoi un écran AMOLED ?

Le AM de AMOLED vient de la façon dont on envoie le courant parcourir les diodes afin d’activer l’écran. Il existe deux façons de faire : soit en se servant d’une matrice passive ( Passive MAtrix soit PMOLED) soit en se servant d’une matrice active ( Active Matrix soit AMOLED) comme a choisi de le faire Samsung.Une matrice c’est donc tout simplement le composant qui envoie de l’électricité dans la dalle OLED. Une matrice passive active chaque diode une à la fois tandis qu’une matrice active déclenche plusieurs lignes d’un coup.

samsung oled

Les matrices passives sont réputées moins chères mais elles consomment bien plus d’énergie, sont jugées moins efficaces. De plus, les écrans PMOLED sont aussi bien limités en résolution qu’en taille – jusqu’à 3 pouces. A l’heure des écrans géants borderless, comme celui du Galaxy Note 8, le PMOLED n’est donc clairement pas une solution d’avenir. Elle est cependant suffisante pour les MP3 et les écrans secondaires de certains smartphones.

La seule matrice viable pour les smartphones actuels c’est l’AMOLED. Les écrans de LG utilisent eux aussi cette façon d’activer les diodes qui composent les écrans OLED. C’est la seule façon viable pour les écrans OLED de fonctionner à l’heure actuelle. Comme vous l’avez compris, quand on parle par exemple des écrans OLED qui sublimeront l’iPhone 8 ou le Google Pixel XL 2, on parle toujours implicitement d’écrans AMOLED.

C’est quoi un écran POLED alors ?

Dès le départ les écrans OLED sont toujours été équipés d’une couche de verre protectrice relativement rigide. Même si, par sa finesse et ces composants, l’OLED s’avère plus souple que LCD ce n’est toujours pas assez souple pour LG, qui s’intéresse beaucoup, comme on le sait, aux écrans pliables et d’une souplesse révolutionnaire. LG a d’ailleurs dévoilé fin juin son tout premier écran OLED souple et transparent de 77 pouces. 

Comment LG est-il parvenu à palier à la rigidité du verre des écrans OLED ? La marque a simplement décidé de remplacer le verre des écrans OLED par du plastique. D’où le P de POLED : Plastic Organic Light-Emitting Diode. En utilisant du bon vieux plastique plutôt que du verre, LG est capable de façonner plus aisément de nouvelles formes. Autre facteur à prendre en compte en faveur du POLED, le plastique est évidemment moins coûteux que le verre.

LG OLED

Mais LG n’est pas la seule marque à se servir de plastique pour ses écrans. Samsung ne se sert pas que de couches en verre pour équiper ses modèles. Certains modèles commercialisés par Samsung, comme le Galaxy S8, sont effectivement dotés d’un écran à base de plastique et non de verre. Les bords incurvés du Galaxy S8 en attestent. LG n’a donc pas le monopole du POLED. C’est pourtant la marque qui y croit le plus et qui investit le plus. Si le POLED se développe dans les années à venir, ce sera grâce à LG.

Attention, LG et Samsung ne fabriquent pourtant pas le même type de dalles OLED. Il existe de nombreuses différences au niveau des composants et matériaux utilisés par les deux firmes. Par exemple, le plastique qui est utilisé est complètement différent. Comme vous l’aurez deviné, il existe aussi des différences au niveau du processus de fabrication qui peuvent influer sur le rendu final ainsi que sur les performances des dalles.

L’AMOLED peut aussi être un écran POLED

Pour résumé, l’AMOLED de Samsung est équipé d’une couche de verre mais peut aussi recourir à un alliage de plastique pour les modèles incurvés. L’AMOLED de Samsung n’est donc pas forcément équipé ni de verre ni de plastique tandis que le POLED de LG est forcément doté de plastique. Vous me suivez ? Le petit schéma ci-dessous  devrait vous aider à mieux appréhender ces notions :

poled amoled

En bref !

En d’autres termes, l‘OLED c’est la technologie initiale qui anime écran, ce sont les diodes organiques. Afin d’activer ces diodes, les fabricants ont eu recours à deux façon d’envoyer de l’électricité : la façon passive, qui a initié la tendance du POLED et la façon active, qui a annoncé la venue et l’hégémonie de l’AMOLED, qui se retrouve désormais sur nos téléphones. Cette même technologie AMOLED peut soit, être recouverte de verre, comme c’était le cas pour les premiers modèles, soit de plastique, d’où la dénomination POLED, actuellement surtout utilisée par la marque coréenne LG.

A l’avenir…

Les deux types de technologies mentionnées ci-dessus sont appelées à évoluer et à se répandre sur le marché. Après l’investissement massif d’Apple dans ses usines, LG devrait avoir les moyens et les fonds nécessaires pour développer à sa guise sa gamme d’écran POLED. L’avenir est-il davantage aux écrans OLED en plastique plutôt qu’en verre ? Au vu des nouveaux standards du monde du smartphone, c’est bien possible ! Qu’est ce que vous en pensez ?

Réagissez à cet article !
  • Silver

    Bravo pour le recopiage d’android authority ;)

    • Nono13

      Sérieux c’est de la copie ? Déjà que c’est affreux à lire dans la construction, la tournure des phrases et la non introduction de certains propos techniques.

      • Souquez les artémuses

        Entièrement d’accord : « qui parcoure les diodes », « chaque diode un à la fois », « les écrans OLED sont toujours été équipés », « parvenu à palier à la rigidité », « le plastique est évidemment moins chère »,  » recours à deux façon d’envoyer ». Quelques coquilles, ça ne me gêne pas, mais là c’est fatigue un peu.

    • Cabodfon

      C’est historique ici, et toujours aussi misérable.
      Ils ne font même pas l’effort de signaler le pompage aux auteurs d’origine.
      Grosse merdasse moisie.

  • RyseSorel

    Et pour l’écran shattershield de motorola
    C’est du POLED de LG ?

  • Ahmet Dotcheveloni Pașa

    Ont supprimé mes commentaires car je corrige c’est incompétents.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Windows 10 et ARM : la véritable révolution du PC passe par le mobile

Windows 10 est désormais compatible avec les SoC ARM, et les premiers PC portables avec Snapdragon 835 s’apprêtent à sortir. Mais pourquoi cette nouvelle risque de chambouler le marché entier du PC, en rendant les ordinateurs toujours plus autonomes et moins chers ? Nous vous le démontrons.

Bluetooth LDAC, Apt-X HD, SBC : tout ce qu’il faut savoir

La prise jack est sur le départ, et se veut être remplacée par les écouteurs et casques Bluetooth. Toutefois, ceux-ci sont entourés de notions compliquées et de sigles peu compréhensibles. Voici tout ce que vous devez savoir pour bien comprendre l’audio Bluetooth et les différents codecs utilisés.

7 erreurs à ne pas faire lorsque vous rechargez votre smartphone

Les smartphones souffrent d’un défaut considérable : leur autonomie. Aujourd’hui il faut les recharger une à plusieurs fois par jour. Un geste répétitif qui laisse s’installer de mauvaises habitudes et qui peut dégrader le mobile. Voici donc 7 erreurs à ne pas faire lorsque vous rechargez votre smartphone.

d8d911995ad3022ca91bcfa6b38774adffffffffffffffffffffffffff