Écrans 4K : Les contenus Full HD y sont-ils de meilleure qualité ?

Maj. le 26 février 2017 à 15 h 05 min

La course aux pixels touche de très nombreux domaines. Téléviseurs, smartphones, tablettes, afficheurs géants, il n’existe pas un seul secteur où la définition de nos appareils a cessé de croître. HD, Full HD, 4K, chaque définition d’écran a droit à son petit nom, permettant de mieux la désigner et la rendre plus explicite auprès du grand public.

A lire : 4K, UHD : Le dossier pour tout savoir sur cette technologie

tv-4k

La 4K est la dernière évolution dans le secteur des téléviseurs. Capables d’afficher 4 fois plus de pixels qu’un écran Full HD ordinaire, les téléviseurs 4K se multiplient dans le commerce. Mais, derrière les différentes promesses que nous font les constructeurs, affichent-ils réellement des images de meilleure qualité ? Sont-ils réellement intéressants et leur surcoût par rapport à de simples téléviseurs Full HD est-il justifié ?

Afin de répondre au mieux à cette question il est nécessaire de distinguer deux situations bien différentes. Dans la première, le téléviseur reçoit un flux vidéo (généralement par HDMI) 4K, et l’affiche donc, sans aucun traitement, directement sur son écran. Le téléviseur affiche donc 4 fois plus de pixels qu’une télévision Full HD et les détails sont bien plus nombreux. L’image vous paraît donc bien plus nette et agréable à regarder.

Upscaling et downscaling

Dans le second cas, le téléviseur reçoit un flux vidéo 1080p, et l’affiche, cette fois-ci, en le traitant grâce à divers contrôleurs. Il effectue ce que l’on appelle plus communément un  » upscaling  » en adaptant la définition de l’image à celle du téléviseur. Néanmoins, dans cette situation là, un téléviseur 4K affichera autant de détail que son homologue Full HD et la netteté de l’image devrait être, à diagonale d’écran équivalente, assez similaire sur les deux appareils.

Comment cela se fait-il ? Le téléviseur a, en réalité, effectué un zoom sur l’image en la complétant avec d’autres pixels. A titre d’exemple, sur deux téléviseurs de même taille, celui affichant de la 4K aura des pixels 4 fois plus petits que le modèle Full HD. Afin d’afficher un flux Full HD, le second n’effectuera aucun traitement, et le premier transformera chaque pixel du flux en un ensemble de 4 pixels sur l’écran. Cela lui permettra de remplir l’ensemble de sa dalle, en conservant le format de l’image initiale, mais sans exploiter toutes ses capacités.

Un exemple d'upscaling, l'image de gauche devient celle de droite
Un exemple d’upscaling, l’image de gauche devient celle de droite

Cette opération existe également dans l’autre sens, le  » downscaling  » permettant d’afficher une image avec une définition supérieure à celle du téléviseur sur ce dernier. Cette opération reste cependant bien plus rare mais, dans ce cas, le téléviseur combine plusieurs pixels de l’image originale en un seul sur sa dalle, réduisant ainsi le niveau de détail.

Au final, tout écran 4K (nous avons ici pris l’exemple de téléviseurs, mais c’est également valable sur tous les appareils équipés de tels écrans) ne dévoilera sa véritable qualité qu’avec du contenu 4K, encore très peu répandu. La majorité des contenus actuels étant, au mieux, en Full HD ou, au pire, en HD, un affichage 4K reste encore très peu exploité à l’heure actuelle mais pourrait bien se révéler utile dans les prochaines années, les contenus 4K étant de plus en plus nombreux.

Réagissez à cet article !
  • huudble

    Déçu, je m’attendais à un vrai traitement du sujet. Hors ici, vous ne définissez que l’upscaling et le downscaling. Vous ne répondez donc pas à votre question qui est de savoir s’il est meilleur de visionner un contenu Full HD sur une TV full HD ou sur une TV 4K….

    • DEKKER

      De plus, je ne vois pas le rapport du tout avec Android…

      • huudble

        C’est un peu geek, ça diversifie :)

        • Larry Beau

          CE commentaire est en modération…

          Faudra m’expliquer votre logique, car même si ici, c’est automatisé selon certains termes, faudra me dire pourquoi certaines insultes, vulgarités, provocations ou autres passent vos filtres que ne passe pas un terme de mon commentaire…

          Après on s’étonne d’avoir autant de pignoufs sur ce site…

      • emmanuel milcent

        Ah, toujours les râleurs éternels insatisfaits  » je ne vois pas le rapport avec Android  » …
        Va sur Les Numériques, ils y parlent aussi de machines à café, lave linge, trotinette… :)

        • DEKKER

          Les Numériques est un site généraliste, ce que n’est pas Phonandroid :). Autant les news sur Windows je peux comprendre le lien, mais le hardware des télévisions…

          • joe2x

            Je vois pas plus d’interet Windows… On parle du mobile et non pas des PC..
            Dans ce cas là, on pourrait parler de iOS ^^

      • Turlututu

        Android est une système d’exploitation déployé sur la majorité des smartphones. Ces smartphones ont dans leur quasi-totalité un écran. Cet écran peut avoir des résolutions diverses, souvent en FHD, dans l’avenir en 4K…

    • cyril

      On s’en doute un petit peu que la qualité d’image (d’un point de vue netteté) est influencée en très grande partie par la résolution du flux en entrée.
      Après, on peu estimer que les TV 4K sont souvent plus haut de gamme, et donc que le contraste est meilleur, la colorimétrie est plus fidèle et que la fréquence de rafraichissement (ou traitement logiciel) est plus élevée. On aura donc tout de même une impression d’image plus jolie.

      • Will

        Pas en règle général.
        Ce que tu décris c’est l’effet wahou.
        Le marketing ça marche plutôt bien finalement.

        • cyril

          C’est sur qu’avec un même budget on aura une 1080P bien meilleure, mais la majorité des écrans 4K sont orientés haut de gamme tout de même.

      • DEKKER

        Pourtant il y a vrai sujet je pense ! Est-ce que l’espacement inférieur entre les pixels (même upscalés) ont un effet sur le confort visuel ? Est-ce que les télévisions 4K ont un traitement du signal qui effectue une transition fine entre les pixels ? Est-ce que Cersei Lannister est encore plus misérable dans l’épisode de cette semaine upscalé ? Des questions auquel l’article ne répond pas…

        • cyril

          Est-ce qu’on est sûr que l’espacement entre les pixels est plus faible ?

          • DEKKER

            A diagonale égale, je ne vois pas comment il pourrait en être autrement.

          • Turlututu

            Les pixels sont aussi plus petits donc c’est pas évident (même si çà doit être le cas).
            Par contre sur le schéma, on a bien, en 4K, 4 pixels affichant l’information d’un pixel en FHD. Quid des espaces entre les pixels ? Ne perd-on finalement pas en surface d’affichage à cause de ces espaces ?

          • huudble

            Oui, sur une surface de taille identique, s’il y a plus de pixels, ils sont donc plus serrés.

      • huudble

        Je suis d’accord cyril, dans la logique des choses. Mais est ce que l’upscaling est assez performant pour justement voir la différence entre le contenu FullHD sur une TV 4K et une TV FullHD ? Ce que je pointe du doigt, c’est que l’article ne dit rien de tout ça, en gros « on vous pose la question et on vous laisse réfléchir la dessus »

      • Kraken

        Non les TV UHD n’ont pour la plupart rien de HDG puisque même les sous marque en sorte a moins de 1000€.

        Ce baser sur le prix pour comparer l’image entre deux tv est une grosse erreur.

    • Kraken

      Lesnumeriques a effectuer un vrai test la dessus et il s’avère que les gens ne voit pas la différence entre un contenu fullHD diffuser en fullHD ou sur une TV UHD, de plus il apparaît que une l’image en mouvement l’upscaling n’apporte rien.

      En gros tv UHD avec contenu UHD ou ca sert a rien.

    • Carlos Nunes

      Sur une full hd sinon sur une 4k sa sera légèrement plus flou si tu diffuse en 1080p du au zoomage de l’image passe du 720p sur une 1080p et sa sera pareil léger flou.

  • moi j’ai bien aimé

  • David

    se n’est pas de la 4K mais UHD

    • Larry cola

      Ce n’est pas « se » mais « ce »

      • Valentin

        4K ou UHD, c’est la même chose, deux appellations différentes pour une même technologie globalement.

        • Gipss

          pas la même chose …. l’UHD n’est qu’un double du full HD . La vrai 4K cinéma n’est pas pareil du tout . Juste une histoire de cout

      • David

        j’en était sur que quelqu’un allait mettre sa :p

  • Will

    La qualité d’un écran ne se juge pas QUE sur sa définition.
    On peut avoir un UHD avec un rendu pas top et un FHD avec un meilleur rendu.
    Ça se joue aussi sur le traitement de l’image par l’électronique embarqué et du soft qui le commande.

    • Très bonne remarque, mes tests sur de l’upscale DVD -> Full-HD sur différents appareils le monte : l’électronique (ou le logiciel embarqué joue aussi beaucoup sur la qualité de l’upscaling)

      • Plumplum

        Oui, il y a toute la notion de filtrage qui n’est pas abordé dans l’article…
        Après, l’upscaling est plus matériel que logiciel…

        Il est clair que l’upscaling d’un bon ampli HomeCinema sera bien meilleurs que l’upscaling d’une platine DVD à 30€… Parfois le gain de qualité est d’ailleurs assez dingue (sur les DVD de films récents où l’image est nette), parfois c’est plus discutable (DVD de films anciens avec beaucoup de grain, l’interpolation est difficile)

  • huudble

    Nous sommes en 2015, le terme geek n’est plus péjoratif.

  • Plumplum

    Stop, stop, stop, ce qui est présenté est un upscaling sans aucun filtre…
    Effectivement dans ce cas, l’image sera la même…

    Il suffit de télécharger un petit logiciel gratuit qui s’appelle xnview sur son pc. Il y a quelques fonctions d’édition, dont le redimensionnement… Avec des options de filtres.
    Quelques tests devraient vous faire changer d’idée…
    Très clairement, un pixel bleu en 1080 ne donnera pas forcément un paquet de 4 pixels bleus en UHD.
    Le traitement se voit notamment très bien sur des logos, le crénelage sera atténué sur un appareil UHD même si la source est en 1080…
    Quelques petites recherches sur les filtrages bilinéaires, bicubiques ou Lanczos devraient également vous en convaincre…

    Il y a bien une amélioration de l’image fullhd sur une télé UHD, il n’y a pas de détails supplémentaires (la télé ne peut pas les inventer), par contre, il y a une baisse du crénelage… A 3m sur du 50″, vous voyez des pixels en fullhd, beaucoup moins en UHD avec une source 1080.
    Effectivement, les détails supplémentaires, nous ne les auront qu’avec des sources adaptées

    Ensuite des sources 4k, ce n’est que 8 millions de pixels… Les capteurs photos de nos smartphones atteignent aujourd’hui parfois les 20 millions…il y a également des vidéos YouTube, des tvbox (consulter une page web avec du texte en UHD ou en fullhd, c’est pas la même chose) ou des cartes graphiques qui gèrent la 4k

    Après une 4k, ça se regarde de près pour en profiter… Dans ce cas, même sans contenu, l’apport est bien plus important que le passage de la HD à la fullhd sur des écrans 5″

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei : un accord à long terme avec LG pour ses écrans OLED

La lutte pour l’OLED passe enfin à la vitesse supérieure : le CEO de Huawei s’apprête à rencontrer LG Display afin de négocier un accord à long terme visant à équiper ses futurs smartphones en écrans OLED, et concurrencer directement Samsung.