Les droits de douane seront abolis sur 201 produits high-tech dès juillet 2016

Date de dernière mise à jour : le 23 septembre 2016 à 3 h 17 min

Les droits de douane peuvent être un rempart dans l’acquisition d’un produit, vous le savez mieux que quiconque, certains mobiles étant exclusifs à quelques marchés. C’est justement pour détruire ce frein à la consommation que l’Organisation Mondiale du Commerce, souhaite abolir ces taxes.

Droits de douane

© Christophe Morin / IP3.

Et cela prendra effet dès juillet 2016. La disparition de ces frais supplémentaires se fera par paliers espacés sur plusieurs années et concernera uniquement les produits high-tech, une aubaine pour vous lecteurs. Pourquoi soudainement revenir sur une réglementation instaurée depuis des années ? C’est tout simple.

Lors d’un rassemblement organisé à Nairobi, capite du Kenya, l’Organisation Mondiale du Commerce et toutes ses délégations ont trouvé un accord afin de relancer d’une part le pouvoir d’achat en abaissant le prix des produits high-tech répartis en 201 catégories : tablettes, smartphones, ordinateurs, jeux vidéo etc.. En effet, les taxes sur ce genre de produits peuvent parfois représenter jusqu’à 35 % du prix de vente, un point négatif dissuadant souvent de procéder à de telles transactions.

Et c’est bien cela qui chagrinait l’OMC : ces frais de douanes représentent ni plus ni moins qu’un obstacle au libre-échange. Afin de mettre fin à de telles pratiques, un accord a été signé jeudi indiquant qu’au cours des sept prochaines années seraient abolis les frais de douane au sein des 53 pays signataires et membres de l’Organisation.

À partir de juillet 2016, 130 des 201 catégories de produits high-tech bénéficieront de cet allègement de taxes. Il faudra ensuite attendre 2019 pour atteindre le second palier. Là, environ 95 % des produits devront être concernés par le retrait de la taxe. Enfin, en 2024, l’intégralité des 201 catégories de produits pourront se targuer de ne plus être sujettes aux droits de douane.

D’un point de vue global, l’enjeu est particulièrement important car hormis le fait qu’à l’échelle des particuliers, l’acquisition de produits sera plus intéressante, cela améliorera le développement d’équipements professionnels, comme dans le corps médical par exemple (imagerie, traitements,…). En tout, ces produits haute technologie représentent 10 % des échanges internationaux dans le domaine des technologies d’information et de la communication.

Ce domaine pèse, selon le directeur de l’OMC, près de 1300 milliards de dollars par an soit plus que le secteur de l’automobile par exemple. La levée de ces droits douaniers estimés à 50 milliards de dollars par an devraient générer pas loin de 190 milliards de dollars et amener à l’embauche de 60000 personnes, rien qu’aux États-Unis.

via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • itachi

    Pas pours autant que les prix baisseront. Encore des sociétés qui se feront plus d’argent.

  • MrVaykadji

    si ça permet d’avoir des trucs à 199$ pour 199€, c’est intéressant, même si on y perd à cause des taxes locales. Et pas comme aujourd’hui, des trucs à 179$ pour 219€.

    • Greg

      Les prix affichés en $ sont HT !
      Même si tu les achètes sur place il te faudra donc ajouter la TVA !

  • qhyqhy

    Vous avez des exemple car la plupart du temps on paye la tva lors de l’importation donc ça changera pas grand chose