Apple : les secrets de la conversation entre Donald Trump et Tim Cook

Maj. le 25 novembre 2016 à 9 h 48 min

Entre Apple et Donald Trump, ce n’est pas le grand amour. Le nouveau Président des Etats-Unis ne cautionne pas le fait qu’Apple fasse fabriquer ses produits en Chine. Il reproche au géant de Cupertino de ne pas générer d’emploi aux USA en procédant de la sorte et souhaiterait que la pomme produise ses smartphones aux Etats-Unis. Mais, ça c’était avant car les deux semblent enfin sur le point de trouver un accord.

trump iphone

L’iPhone made in USA a-t-il vraiment une chance de devenir réalité ? Il se pourrait bien que oui. Le prochain Président des Etats-Unis s’est récemment entretenu avec le PDG d’Apple, Tim Cook, par téléphone avant de confier les grandes lignes de cet entretien au New York Times qui en relate l’essentiel dans un article. Un entretien à l’issue duquel Donald Trump se déclare plutôt satisfait et pour cause.

La solution que lui a suggéré Tim Cook permettrait effectivement de fabriquer l’iPhone aux USA. Une solution on ne peut plus surprenante puisque celle-ci consisterait à faire assembler l’appareil, non pas par des êtres humains mais par des robots. A ce sujet là, Donald Trump n’a pas manqué d’ajouter.

« Nous fabriquerons aussi les robots (…) Actuellement, nous ne fabriquons pas de robots. Nous ne faisons rien, mais nous allons le faire. Regardez, la robotique devient de plus en plus importante et nous allons le faire. Nous aurons aussi plus d’usines. Nous ne pouvons pas perdre 70 000 usines. Nous allons commencer à faire des choses. »

Donald Trump n’a pas caché son enthousiasme face à cette perspective. Le futur président est tout simplement ravi à l’idée qu’Apple puisse faire fabriquer des usines aux Etats-Unis au sein desquelles des robots prendront en charge l’assemblage des iPhone plutôt que de faire produire ses smartphones en Chine.

Une pratique qui permettrait, non seulement, de minimiser les coûts liés à la main d’œuvre et de réduire les délais mais également d’augmenter les volumes de production. Il a d’ailleurs, d’ores et déjà, évoqué de « très grandes réductions d’impôt pour les sociétés » américaines qui accepteront de relocaliser leur production aux USA plutôt que de faire appel à la Chine où la main d’œuvre est moins coûteuse.

Reste maintenant à savoir si Donald Trump tiendra sa promesse en appliquant un taux d’importation de 45% sur les produits importés de Chine et si, en retour, la Chine portera à exécution sa menace de ne plus vendre d’iPhone si le Président des USA s’engage dans cette guerre commerciale.

Apple : pourquoi Donald Trump en a fait sa tête de turc

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !