Donald Trump pourra bientôt envoyer des SMS en masse à tous les américains

Élu à la tête des Etats-Unis le mois dernier, le nouveau président Donald Trump qui entrera en fonction fin janvier aura l’autorisation d’envoyer des SMS à tous les américains en utilisant le dispositif d’alerte mis en place aux Etats-Unis, habituellement utilisé seulement en cas d’urgence. Reste maintenant à savoir de quelle manière et dans quelles conditions il utilisera ce dispositif.

Donald Trump ne veut pas seulement un iPhone Made in USA. Le 20 janvier prochain, dès qu’il aura prêté serment, le nouveau Président des Etats-Unis obtiendra l’autorisation d’envoyer des SMS en masse à toutes les personnes résidant aux Etats-Unis et munies d’un téléphone portable. Des SMS qu’il sera impossible de bloquer de quelque façon que ce soit.

Adoptées par le Congrès en 2016, les alertes d’urgence sur mobile peuvent être envoyées soit dans une zone spécifique, soit à toutes les téléphones mobiles américains. Le dispositif est habituellement utilisé pour les alertes enlèvement (AMBER) ou encore pour prévenir les citoyens d’un danger imminent mais également pour les alertes envoyées par le Président.

Et ce qui inquiète aujourd’hui les médias américains, c’est que s’il est possible de bloquer les deux premiers types d’alertes, ce n’est pas le cas pour celles envoyées par le Président, comme le confirme aujourd’hui la FCC. Une bizarrerie d’abord remarqué par un professeur américain très actif sur Twitter du nom de Chris Lawrence. Son tweet a aussitôt attiré l’attention du New York Magazine qui n’a pas tarder à en faire un article dans lequel il fait part de ses craintes.

Sachant que le futur Président des USA est réputé pour réagir sur Twitter à la moindre critique allant à son encontre, le New York Magazine craint aujourd’hui que les citoyens américains se retrouvent harcelés à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit.

Trump élu président des USA : le site d’immigration du Canada crashe

Un scénario somme toute improbable car, même quand on est Président des Etats-Unis, il ne suffit pas de composer un message sur son téléphone et de cliquer sur « Envoyer » pour l’adresser à une nation toute entière. Le message doit d’abord passer par un autre bureau appelé la FEMA.

Bien sûr, la FEMA étant sous le contrôle du pouvoir exécutif et son chef étant choisi par le Président, on peut imaginer qu’une dérive soit possible. Notez tout de même que pour maîtriser ce service, il faut d’abord faire une formation.

Apple : pourquoi Donald Trump en a fait sa tête de turc

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Underson

    Exclusivité : Bientôt, donald trump pourra entrer et s’assoir dans le bureau ovale à la maison blanche.

    C’est vrais je vous jure.

  • PunkNoMore

    Si j’étais un américain j’aurais eu vite fait de mettre son numéro en liste noire :D

  • toto

    Ca serait drôle que le système se fasse hacké, et que chaque amerloque reçoive un sms de donald trump avec un contenu du genre « je vais tous vous la mettre bien profond ».

    • kouba

      mdr !!!

  • Ter1430

    On va vraiment parler de tout ce que peut faire DT ? Je ne suis pas américain et je me fou de la politique mais laissons le faire, on verra bien en temps et en heures ces actions car la c’est de la spéculation.
    Car parti dans ce sens, il a aussi le doigt sur la bombe atomique mais on préfère parler de SMS ! Attention !

    • toto

      Marine Le Pen aura aussi le doigt sur la bombe A, encore plus en France, si certains votent comme des c**. Le président est le chef des armées en France, aux Etats Unis, c’est différent, le président ne peut pas tout faire tout seul.

  • ouiss-ks

    Je vois bien Trump envoyer des « bonnes nuit les enfants » quelques soirs 😂😂