Donald Trump : une ONG lui demande d’arrêter sa censure sur Twitter

La présidence de Donald Trump est extrêmement controversée, faisant que le compte officiel du président des Etats Unis reçoit énormément de plaintes. Bien qu’il ait l’habitude de bloquer les utilisateurs étant contre ses réformes, une ONG pourrait bien forcer le président à ne plus bloquer personne afin de respecter le premier amendement américain.

Donald Trump

Les réseaux sociaux nous font exposer nos avis à la face du monde, un fait qui peut apporter autant de soutiens que de détracteurs à soi. Naturellement, libre à nous de bannir certains utilisateurs outrepassant les limites de la décence pour retrouver un peu de positivité sur nos flux.

Problème étant que les réseaux sociaux sont devenus politiques désormais. Or, les échanges politiques concernent évidemment le public, qui ne devrait pas être exclu de ces discussions. Alors que Donald Trump est sous le feu de sa décision sur les accords de Paris, une ONG rappelle à l’ordre le président.

Pas de blocage permis pour le président des Etats Unis

En effet, le compte Twitter de Donald Trump, tristement célèbre pour le fait que l’homme (aujourd’hui) politique n’y hésite pas à lancer de nombreux commentaires déplaisants, est devenu de facto le compte du président des Etats Unis.

Malgré cela, Donald Trump continue de bloquer le moindre utilisateur étant critique avec ses propos. Le Knight First Amendment Institute, une ONG américaine défendant la liberté d’expression, a donc réagi en publiant une lettre ouverte lui demandant de cesser de bloquer le moindre utilisateur.

Et pour cause : son compte Twitter – établi comme le compte officiel du président des Etats Unis – est selon eux désormais un forum de débat public, faisant que la Constitution l’empêche d’y apposer la moindre règle personnelle. Bloquer les utilisateurs, c’est dans ce contexte exercer une forme de censure du public.

Ce sont deux messages, bloqués, qui auront attiré l’attention de l’ONG. Le premier reprochait à Donald Trump d’avoir dénoncé les accords de Paris, quand le second pointait du doigt avec humour le fait que le Pape François ne semblait pas très heureux de faire la connaissance de monsieur Trump sur une photographie.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Facebook : les publicités avant et pendant les vidéos arrivent en France

Facebook a activé les publicités diffusées avant et pendant les vidéos en France. Les créateurs de contenus ont désormais la possibilité d’entrecouper leurs productions de spots publicitaires, qu’il faut visionner pour accéder aux vidéos, comme sur YouTube. Facebook Ad Breaks débarque…

Snapchat permet de prendre un objet en photo pour l’acheter sur Amazon

Snapchat intègre une nouvelle fonctionnalité en partenariat avec Amazon. L’application laisse les utilisateurs prendre un objet en photo ou scanner le code-barre d’un produit pour le retrouver directement sur site de e-commerce, rapidement et facilement. Snapchat imite ici Instagrram ou…