Disney baptisera son Netflix Disney Play : lancement en 2019 avec un abonnement « moins cher »

Disney s’apprête à lancer son propre « Netflix ». Le service qui devrait s’appeler Disney Play sera lancé en 2019 pour consolider son catalogue. Netflix, auparavant partenaire, deviendra soudainement concurrent du nouveau service. Disney devrait au passage récupérer tous les contenus disponibles actuellement sur a plateforme. Bob Iger parle d’un abonnement dont le prix sera « plus abordable » que Netflix. 

disney play

Disney aurait arrêté le nom de sa plateforme de streaming concurrente de Netflix. Variety rapporte que le PDG de Disney, Bob Iger, a fait de nombreuses reprises référence au nom Disney Play lors d’une conférence à Sun Valley, Idaho. Conférence au cours de laquelle il a également donné quelques pistes sur ce que sera vraiment à terme Disney Play. Le service sera l’unique porte d’accès streaming des contenus Disney : les films et séries Disney devraient ainsi disparaître de Netflix à son lancement, prévu pour 2019. Ou tout du moins qui sera « la plus grosse priorité de l’entreprise pour l’année calendaire 2019 ».

Disney Play attaquerait Netflix dès 2019 avec des prix plus bas et un catalogue fourni

Bob Iger parle d’un prix de l’abonnement « plus abordable » que Netflix qui commercialise ses offres aux Etats-Unis entre 8$ et 14$. Quoi qu’il arrive, cela finira par faire augmenter le budget moyen streaming des internautes. Car le catalogue Disney est à la fois très riche, vaste, et sa réputation le précède. Ainsi par exemple, toute la franchise Star Wars, et la floppée de classiques tels que La Belle et la Bête, les Pirates des Caraïbes, ainsi que tous les projets à venir comme Toy Story 4, Captain Marvel, Dumbo et bien d’autres seront une exclusivité du nouveau service. Il ne remplacera pas pour autant les créations originales de Netflix.

« Nous avons le luxe de pouvoir mettre dans ce produit des programmes de ces marques [le PDG évoque alors des franchises comme Star Wars, ndlr] ou dérivés de ces marques, ce qui à l’évidence créé une demande et nous donne la possibilité de ne pas forcément faire le jeu des volumes, mais de la quantité », expliquait Bob Iger. Mais se lancer ne sera pas facile. Les analystes estiment qu’il faudrait 40 millions d’abonnés à 6 $ par mois pour que les service puisse rentrer dans ses frais. Disney doit aussi prendre en compte la qualité de la plateforme Netflix et de ses recommandations, et devra à en croire Variety investir encore plusieurs milliards de dollars pour développer ses propres solutions via des acquisitions.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Twitch bloqué en Chine, le service de streaming fait peur aux autorités

Twitch s’est fait bloqué en Chine. Le service de streaming a énormément gagné en popularité dans le pays à l’occasion des Jeux panasiatiques, qui incluaient six compétitions d’eSport. Un engouement pour une plateforme étrangère qui a fait peur aux autorités chinoises,…