Il détruit une statue vieille de 126 ans en voulant faire un selfie

Maj. le 26 février 2017 à 16 h 30 min

Les selfies, c’est dangereux, on ne vous le dira jamais assez. Alors que la semaine dernière un adolescent de 15 ans trouvait la mort, quelques jours plus tard, c’était au tout d’une statue vieille de 126 ans se se retrouver en mille morceaux après qu’un jeune homme de 24 ans ait tenté de faire un selfie à ses côtés.

statue selfie

Il ne fait décidément pas bon faire des selfies, ces temps-ci. Alors qu’il se trouvait devant la gare de Rossio, en plein Lisbonne, un jeune homme de 24 ans a eu la très intelligente idée de faire un selfie aux côtés de la statue du roi Dom Sebastiao (Sébastien 1er), une statue vieille de 126 ans. Celle-ci étant surélevée, il est alors grimpé sur son piédestal pour se placer à côté d’elle. Malheureusement, la statue n’a pas apprécié puisqu’elle est tombée, se brisant en morceaux sur le sol.

Le jeune homme dont le nom n’a pas été révélé a ensuite tenté de fuir la scène mais a été rapidement rattrapé par la police. Il sera présenté devant un juge à une date ultérieure et on imagine déjà que sa maladresse pourrait lui coûter cher. La gare de Rossio dont la construction a été achevée en 1890 est un monument protégé. De plus, le roi Dom Sebastiao qui a régné sur le pays entre 1557 et 1578 reste une figure emblématique de l’histoire du Portugal.

Si le fait de vouloir se prendre en photo avec une oeuvre d’art n’a rien d’extraordinaire en soi, encore une fois, c’est le comportement qui en a découlé qui a causé cet accident. Escalader un monument historique avec son smartphone à la main juste pour le plaisir de prendre un selfie restait une conduite risquée, ce qui n’a visiblement pas effrayé ce jeune homme de 24 ans sans doute un peu trop…téméraire ? Faudrait-il songer à interdire les selfies dans certaines zones comme à Mumbai ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
SMS au volant : un chauffard percute la voiture des gendarmes

A cause d’un SMS au volant un conducteur des Côtes-d’Armor s’est encastré jeudi 14 septembre 2018 dans une voiture de gendarmes. Circonstance aggravante : le conducteur qui avait 0,67 mg/L d’alcool a légèrement blessé deux agents. La gendarmerie des Côtes-d’Armor dénonce…