Des députés veulent punir le buzz sur internet s’il est mensonger

Maj. le 22 février 2018 à 10 h 40 min

Si vous surfez souvent sur Internet vous avez certainement constaté qu’il n’y a pas une journée sans son lot de buzz. Mais parfois, ils reposent sur des mensonges, ce sont des canulars, des hoax. Bientôt vous pourriez bien ne plus ne voir. Des députés veulent tout simplement interdire cette pratique.

depute buzz interdire

Hier nous vous parlions du projet de certains députés de proposer un OS made in France. Dans le cadre des mêmes discussions, un autre amendement a été déposé pour par des députés socialistes afin de mettre fin aux buzz mensongers.

Si vous suivez l’actualité vous avez sans doute entendu parler au moins une fois de certains hoax qui ont mal tourné pour certains utilisateurs. Si parfois ils sont drôles, certains canulars sont aussi des arnaques, des pièges dans lesquels certains utilisateurs tombent.

Nombreux sont les internautes qui sont victimes, qu’ils en soient conscients ou non, de canulars informatiques ou « hoax », sous la forme de courriels ou de lettres-chaînes. Ces canulars informatiques revêtent un caractère de particulière gravité lorsqu’ils visent à diffuser, à grande échelle, une information erronée sur le contenu d’une politique publique.

L’objectif est de moderniser une loi qui a du mal à s’appliquer. Cette loi sur la liberté de la presse et datant de 1881 contient un article qui prévoit de sanctionner la diffusion de fausses informations « lorsque, faite de mauvaise foi, elle aura troublé la paix publique, ou aura été susceptible de la troubler ».

Jusqu’à 135 000 euros d’amende

fausses informations

Actuellement un individu diffusant de fausses informations risque une amende de 45 000 euros. Si cette fausse information est « de nature à ébranler la discipline ou le moral des armées ou à entraver l’effort de guerre de la Nation » alors l’amende est portée à 135 000 euros.

L’internaute qui ne prend pas conscience de leur caractère mensonger est trompé dans son jugement là où, en tant que citoyen, il devrait toujours disposer d’une information fiable sur l’action de ses représentants. De plus, il peut également contribuer à diffuser – à son insu – des informations erronées, ce qui à grande échelle constitue une véritable menace pour le bon fonctionnement de notre démocratie

Les députés proposent d’être plus fermes et d’étendre l’application de cette loi aux canulars sur le web. Ainsi, les élus veulent étendre cette amende de 135 000 euros « lorsque la publication, la diffusion ou la reproduction faite de mauvaise foi aura pris une dimension virale telle qu’elle en aggrave l’ampleur ».

On prépare les élections présidentielles ?

Mais pourquoi un amendement maintenant ? Après tout, les hoax existent depuis de nombreuses années, les canulars n’ont jamais vraiment eu de conséquences gravissimes. Et puis 45 000 euros c’est déjà beaucoup non ?

Ce qu’il faut lire entre les lignes, c’est que les députés socialistes voient arriver à grands pas les élections présidentielles et législatives de 2017 et qu’ils prennent conscience que le web est devenu la place de tous les échanges et de toutes les influences.

presidentielles

Car les réseaux sociaux et le web attirent bien plus de citoyens que la télévision, la radio ou encore la presse papier. Les Français consomment l’information à une vitesse grand V. Et cette information va les orienter dans leurs choix politiques. Une fausse info, ou un hoax auront toujours un impact sur leur perception des choses.

Alors pour éviter de voir naître quelques buzz qui les décrédibiliseraient les députés préfèrent prendre les devants. Les fausses informations seront gravement punies. Les fausses promesses quant à elles…

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Amazon : des pannes perturbent le Prime Day tout autour du monde

Amazon a rencontré de nombreuses pannes pendant le Prime Day à tel point que certains utilisateurs tout autour du monde n’ont pas pu y accéder. En effet certains d’entre eux ont été confrontés à un message d’erreur « désolé, quelque chose…

5G : les premiers forfaits arrivent en France dès 2020 !

Les premiers forfaits 5G vont débarquer en France à partir de 2020. L’Arcep et Mounir Mahjoubi, Secrétaire d’Etat en charge du numérique, ont communiqué des informations sur le calendrier et la feuille de route de la France pour le réseau du…

Amazon : des objets nazis sont en vente sur le site !

Des objets nazis sont en vente libre sur Amazon, assure une enquête. Malgré les conditions générales mises en place par l’entreprise de Jeff Bezos, des bijoux, des armes, des habits et des livres glorifiant l’idéologie raciste infestent le site de…