Un député réclame au ministre de l’Intérieur des boites noires sur les réseaux sociaux

La France est dans un contexte tendu après avoir essuyé de nombreuses attaques terroristes en 2016… De ce fait, la surveillance du net revient au coeur du débat. Le député LR Jacques Myard réclame ainsi au ministre de l’Intérieur que des boites noires soient implantées sur les réseaux sociaux.

jacques-myard

La France, pays des Droits du l’Homme et des Lumières, connait une triste année… Bouleversée par de trop nombreuses et impitoyables attaques terroristes, son coeur et son âme sont chamboulés par les violences qu’elle a connues.

Dans ce contexte, nos politiques jouent la sécurité par la force, ce qui se ressent de plus en plus sur les libertés individuelles. Après que les antennes aient été équipées de mouchards régis par les services de renseignement, Internet est la nouvelle cible à abattre.

Le dernier en date à s’y attaquer n’est autre que le député Les Républicains des Yvelines Jacques Myard. Celui-ci a adressé une missive au ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, ne mâchant pas ses mots sur « la passivité regrettable des réseaux sociaux dans la lutte contre les contenus participant à la propagande de Daesh sur Internet« .

Celui-ci met en avant le fait que les réseaux sociaux ne faisaient pas assez d’efforts afin de lutter contre la propagande terroriste (particulièrement celle de Daesh). Il demande ainsi, loi du 24 juillet 2015 à l’appui, que des boites noires soient implémentées sur les réseaux sociaux et que ces acteurs soient forcés à engager bien plus de personnels pour la suppression active de la présence des terroristes en leur sein.

Une demande qui ne va certainement pas rassurer le peuple français, déjà très inquiet de la surveillance de l’Etat sur le net qui d’un gant de velours est rapidement passé à une main de fer. Qui plus est, le député réclame que ces demandes soient également respectées à niveau européen et international. Une mesure compréhensible, mais qui à terme pourrait donner bien trop de pouvoir à un gouvernement démocratique.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Google est prêt à se censurer pour revenir en Chine

Google est prêt à renier ses principes pour revenir sur le marché chinois. La firme de Mountain View travaille sur un projet de moteur de recherche censuré qui serait accepté par les autorités du pays. Google y avait pourtant retiré…