Un député fondateur du Front National veut une loi pour bloquer les sites porno

Maj. le 14 février 2018 à 10 h 51 min

Les députés et sénateurs n’en finissent plus de faire des propositions plus folles les unes que les autres. Cette fois, ce sont les sites porno qui sont visés. Un député demande à créer une loi qui autoriserait le Ministère de l’Intérieur à bloquer n’importe quel site porno sans passer par la case jugement.

depute bloquer site porno

Cette idée farfelue, c’est le député Jacques Bompard, membre fondateur du Front National et aujourd’hui élu « Debout la France », qui l’a eue. Il veut que le gouvernement puisse « fermer l’accès » aux sites porno sans aucun jugement préalable. A titre de comparaison, une loi a instauré ce principe pour les sites terroristes et pédopornographiques l’année dernière.

L’intimité de l’acte sexuel doit aussi être préservée, argumente-t-il, sans quoi les relations humaines seront ravalées au plus bas degré de l’amour […] La vieille geste française faite de galanterie visait justement à mettre en valeur le respect dû à la femme. Il conviendrait de préserver cette image aujourd’hui tant brocardée, et qui explique en partie l’augmentation du nombre de viols et d’agressions sexuelles (comme le prouve une étude publiée par un professeur du MIT le 26 juillet 2005 dans le Wiley InterScience Journal), en promouvant une sexualité débridée toute entière tournée vers la jouissance personnelle. – Jacques Bompard, député-maire d’Orange –

Pour faire simple, selon le député Jacques Bompard, les sites porno sont en partie responsables de l’augmentation du nombre de viols et d’agressions sexuelles, il faut donc les bloquer. Mais ce n’est pas tout. Il ajoute que cette loi viserait à lutter « contre toutes les violences faites aux femmes ». Il dénonce « l’exposition systématique à la pornographie » ainsi que la « marchandisation du corps féminin (qui) dévalorise grandement les femmes, les transformant en biens que l’on jette une fois consommés ».

Ainsi, il demande à ce que le Ministre de l’Intérieur puisse « fermer l’accès aux sites Internet pornographiques, à faire poursuivre les hébergeurs et diffuseurs de tels sites ou revues ». C’est Marc Dorcel qui va être content. Pour faire simple, Jacques Bompard veut que le gouvernement puisse bloquer n’importe quel site porno, à n’importe quel moment, et sans jugement. Démocratie vous dites ?

gouvernement refuse bloquer sites pornos

La loi n’a aucune chance de passer

Les sites porno vont-ils disparaître ? Impossible, inimaginable. D’abord parce que c’est le business le plus juteux sur la toile et que le gouvernement s’attirerait les foudres des utilisateurs et de toute une industrie. Ensuite, et c’est purement technique, parce qu’un parlementaire a peu de chances de voir sa proposition de loi examinée tant les propositions sont nombreuses.

Enfin, le gouvernement s’était déjà exprimé sur ce sujet lorsqu’un député avait demandé la suppression pure et simple des sites porno. Pour les autorités, bloquer les sites porno n’est pas une solution. Il déclarait à l’époque :

Le blocage systématique des sites pour adultes n’est pas envisagé par le gouvernement […] Des mesures plus efficaces comme la bonne utilisation des logiciels de contrôle parental mais aussi des actions de prévention, d’éducation à la sexualité, de respect de l’égalité femmes/hommes et de déconstruction des stéréotypes véhiculés par de très nombreux sites Internet.

Par ailleurs, une telle loi serait pour le moins radicale. Un utilisateur qui regarde des films porno n’est pas un violeur en devenir. Créer une loi comparable à celle qui punit les sites terroristes ou pédopornographiques pour supprimer des sites porno semble exagéré.

pornhub netflix porno

D’ailleurs, bloquer ces sites n’empêchera pas les internautes d’avoir accès aux contenus pornographiques. Ils trouveront forcément un moyen d’y arriver. On l’a vu avec des sites de téléchargement illégal comme The Pirate Bay, le blocage n’a servi à rien. Comme le souligne le gouvernement, il y a d’autres façons de passer le bon message que de supprimer les sites porno.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !