Déploiement 4G : Free bon dernier quand Bouygues Telecom donne un coup de fouet

Comme chaque début de mois, l’ANFR nous fournit les chiffres du déploiement des réseaux sur le territoire français, notamment sur la 4G. Ce mois-ci, Free n’a pas fait grand effort et se retrouve dernier du classement, quand Bouygues Telecom s’est sérieusement remué.

La situation est étrange pour les opérateurs français en cette année 2016. Après l’échec du mariage Orange / Bouygues Telecom, tous sont revenus à un statu quo n’étant pas nécessairement favorables aux divers acteurs de notre industrie.

Orange est le seul à continuer son bonhomme de chemin en paix. La faute à l’Etat selon Free, qui l’accuse de favoritisme pour l’opérateur historique. Sur le dernier mois, l’opérateur d’Iliad n’a pas fait grande vague et semble au contraire bien en retard face à ses concurrents.

Il n’aura effectivement activé que 99 sites en juillet, pour un total de 6670 sites actifs en France. Il reste donc toujours en retard face à sa concurrence, un retard qu’il excuse par le fait que l’itinérance avec Orange lui coûterait le prix d’un demi réseau national par an. Il se sera surtout occupé de la 3G ce mois-ci.

Après un mois de juin calme, c’est Bouygues Telecom qui se sera le plus remué le train sur ce mois de juillet avec pas moins de 364 sites activés sur le mois. La première place du classement en somme, là où on le pensait être en mal.

Le second n’est autre que SFR, qui serait en passe de dire adieu à 5000 employés. Cela n’a toutefois pas empêché d’être actif sur l’investissement dans son réseau, puisqu’il a activé 259 sites ce mois-ci. Il semble donc que l’opérateur privilégie cet aspect de son entreprise avant le reste.

Orange est quant à lui resté fidèle à lui-même, et n’a activé que 169 sites en juillet. Il faut dire qu’il est, sur l’investissement en 4G et la fibre optique, dans une position bien plus aisée que ses concurrents.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Spitfire

    Bouygues craint en 3G car lors des appel, la qualité n’est pas terrible …

    • ViV11

      Euh la faute au téléphone alors. Parce que je connais plein d’amis qui sont chez Bouygues et aucun problème !

    • ouiss-ks

      Perso avec Bouygues quand je suis en 3G ça marche bien, et encore faudrait que je sois en 3G car la plupart du temps je suis en 4G+ et quelques fois en 4G

  • LucasB

    ouai enfin je préfère la 4g de free que de SFR donc free « bon dernier » en nombre d’antenne mais pas en vitesse de 4g
    sfr est au fond du gouffre pour ça

  • steph

    Y’a un problème sur votre infographie ou je l’ai pas comprise?
    Quand on additionne les antennes autorisées dans chaque bande on n’arrive pas du tout au nombre total qui est inscrit pour chaque opérateur.
    Idem pour celles en service…

    • CH56

      Bonjour

      Ce tableau est édité chaque mois par l’ANFR.

      http://www.anfr.fr/gestion-des-frequences-sites/lobservatoire-2g-3g-4g/actualites/actualite/actualites/lobservatoire-anfr-4/#menu2

      Le total à droite n’est pas le total des antennes, mais le total des supports. Un support peut comporter plusieurs antennes. Je suis d’accord que tel que c’est présenté c’est trompeur si on ne le sait pas.

      • steph

        Merci de la précision

  • Nono13

    On est bien d’accord que personne n’a obligé Free à faire un contrat d’itinérance avec Orange. Contrat sans lequel il n’auract pas pu se lancer en 2012 à cause d’une couverture trop faible.

    Par contre il s’est fait pigeonné (le mot n’est pas choisi au hasard) par l’État, comme les autres opérateurs, quand celui-ci à décider d’avancer les enchères pour la bande des 700 MHz. Et ça c’est une grosse quantité d’argent qui n’est pas allée dans l’amélioration du réseau. Mais Free préfère critiquer son partenaire plutôt que l’État.