Décret Trump anti-immigration : Apple, Google, Facebook et Microsoft attaquent en justice

Le décret anti-immigration de Donald Trump a mis en colère les géants de la Silicon Valley qui sont rapidement passés à l’action. 97 entreprises du web parmi lesquelles on retrouve Apple, Google, Facebook et Microsoft viennent de signer un document légal par le biais duquel il s’opposent en justice à ce décret.

decret trump

Apple, Google, Microsoft et Facebook s’opposent en justice au décret Trump !

Les plus grosses entreprises du web signaient hier un amicus curiae. Un document légal visant à soutenir les Etats de Washington et du Minnesota qui ont récemment porté plainte contre le décret anti-immigration de Donald Trump qui souhaite interdire aux ressortissants de sept pays d’entrer aux États-Unis. Parmi ces 97 entreprises, on retrouve Google, Apple, Microsoft et Facebook qui n’ont jamais caché leur opposition au décret ainsi que Dropbox, Netflix, Twitter, Spotify ou encore Uber.

Amazon qui s’est joint à la plainte déposée par l’Etat de Wahsington la semaine dernière n’a pas signé cet amicus curia mais on connaît déjà sa position. Il faut dire que ce décret affecte directement les intérêts des entreprises technologiques de la Silicon Valley puisque celles-ci emploient énormément d’immigrés.

Or, le Président Donald Trump pourrait bien durcir encore plus son décret. Il souhaiterait, en effet, modifier les conditions de visa des ressortissants étrangers employés par des sociétés américaines. Celles-ci seraient alors dans l’obligation de recruter directement aux USA. L’une des raisons pour laquelle suite à l’annonce faite la semaine dernière, les employés de Google manifestaient dans la rue contre le décret Trump.

Le géant américain a également crée un fond de 4 millions de dollars pour soutenir les associations aidant les immigrés tandis que le rival d’Uber, Lyft, promettait de version un million de dollars à une association de défense des libertés civiles. AirBNB, de son côté fournit des logements gratuits au personnes ne parvenant pas à entrer aux USA. Globalement, toutes les grosses entreprises technologies se sont positionnées contre ce décret mais ont également décidé d’agir.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
3a311b8c80b878a5046aa9c83be87a0a66666666666666666666666