Décret anti-immigration : Trump vs Silicon Valley, l’empereur contre-attaque !

Maj. le 1 février 2017 à 8 h 25 min

L’affrontement entre Trump et la Silicon Valley pourrait bien prendre un nouveau tournant. Le Président américain pourrait en effet durcir encore son décret anti-immigration pour contraindre Google, Apple, Facebook, Microsoft et les autres à embaucher en priorité des américains. L’empereur contre-attaque !

trump contre attaque silicon valley

Les journées se suivent et se ressemblent. A la suite de la mise en application du décret anti-immigration de Donald Trump, les géants du high-tech se sont mobilisés pour protester. En effet, ces derniers intègrent au sein de leurs équipes une majorité de salariés issus de l’immigration. Google par exemple comptait 187 de ses employés atteints par ce décret.

Dans un premier temps, les patrons de la Silicon Valley se sont exprimés pour dénoncer ce texte jugé liberticide. Puis ils sont passés à l’offensive. Google a lancé plusieurs manifestations contestataires dans des grandes villes américaines. De leur côté Microsoft et Amazon ont porté plainte contre le Président américain, estimant que leurs entreprises allaient souffrir de ce décret.

Mais les géants de la Silicon Valley ne seraient pas au bout de leur peine. Donald Trump serait en effet en train de préparer une contre-attaque fulgurante qui imposerait à ces entreprises une nouvelle méthode de recrutement.

Trump prépare un nouveau décret anti-immigration

Selon Bloomberg, un nouvel « executive order » sur l’immigration serait en pleine gestation. Il s’attaquerait cette fois au visa de travail dont « dépendent ces compagnies pour recruter des dizaines de milliers d’employés chaque année » nous explique Bloomberg.

En clair, nous explique Bloomberg, si ce décret passe, il obligera les entreprises de la Silicon Valley à embaucher des américains d’abord. Et s’ils recrutent des travailleurs issus de l’immigration, la priorité serait accordée aux américains pour les postes les mieux rémunérés.

Le problème, c’est que 30 000 ingénieurs sont nécessaires chaque année aux Etats-Unis mais que 9 000 seulement sortent des universités chaque année. L’empereur contre-attaque, certes, mais il devrait y réfléchir à deux fois tout de même.

Décret Trump : les touristes bientôt forcés à montrer le carnet d’adresses de leur smartphone

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Google Earth : voici les 10 découvertes les plus insolites

Google Earth permet régulièrement aux internautes de dénicher un lieu étrange, un objet hors du commun ou des vestiges encore inconnus des archéologues. Dans certains cas, les trouvailles les plus étonnantes n’étaient finalement que de simples bugs informatiques. De temps…