Déclarations d’impôts : un bug informatique menace de provoquer 500 000 redressements fiscaux

Maj. le 5 avril 2018 à 17 h 28 min

Les déclarations d’impôts de cette année pourraient piéger certains contribuables. Un bug informatique a provoqué des erreurs pour 500 000 déclarations préremplies, qui ne sont donc pas exactes. Sans vigilance de leur part, les individus concernés s’exposent donc à des redressements fiscaux. Vérifiez donc bien votre déclaration et corrigez les erreurs commises par le fisc pour ne pas avoir de mauvaises surprises. 

declaration impots

Un bug informatique a causé des erreurs dans la création d’environ 500 000 déclarations d’impôts préremplies, affirme le Canard Enchaîné. Celles-ci ont été sous-évaluées par l’administration fiscale, avec la disparition de certains revenus sur le document. « Sur les 150 millions de données fiscales que nous traitons chaque année, 3 millions sont arrivées en retard« , a expliqué au Parisien un porte-parole de la Direction générale des finances publiques (DGFiP).

Déclarations d’impôts : attention au redressement fiscal

Les contribuables concernés devront donc corriger les erreurs du fisc, sous peine de risquer un redressement fiscal. Une situation pointée du doigt par Olivier Vadebout, secrétaire général de la CGT-Finances publiques. « Les contribuables qui vont renvoyer la version papier, en la signant sans vraiment regarder, risquent d’être redressés. Certains ne remarqueront peut-être pas le courrier rectificatif du fisc. Ce n’est pas sérieux !, estime-t-il.

Il est donc conseillé de bien vérifier sa déclaration d’impôts avant de l’envoyer. Pour les déclarations en ligne, Bercy assure que « les données ont été réimplantées« . Mieux vaut rester prudent, mais il ne devrait a priori pas y avoir de problèmes à ce niveau là. Pour les autres, des centaines de milliers de personnes sont potentiellement touchées.

Un couac alors que la mise en place du prélèvement à la source est toujours prévue pour le 1er janvier 2019 et qu’on peut s’attendre à de nouvelles difficultés. « Il y a un vrai risque d’accident industriel […] Aujourd’hui, nous ne sommes même pas encore passés au nouveau système et, déjà, la déclaration préremplie n’est pas bonne. Je suis très inquiet« , s’alarme Vadebout auprès du Parisien. Décidément, l’administration connaît des ratés avec l’informatique en ce moment : 450 000 demandes en ligne de cartes grises sont en attente suite à un bug.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
RMC Sport : comment regarder la chaîne sur la TV

Comment regarder RMC Sport sur sa TV ? L’offre n’est pas disponible sur les box Orange, Free et Bouygues. Il faut donc passer par des méthodes alternatives pour regarder les chaînes du bouquet sur la TV quand on n’est ni…