Débits Internet : la France toujours à la traîne au niveau mondial

La France serait à la traine sur la vitesse de connexion. C’est que révèle lesechos.fr qui relaie une enquête d’Akamai, une société américaine dans la mise à disposition de serveurs de cache. Comme d’habitude, ce journal relaie sans aucun esprit critique et prend plaisir à casser son propre pays qui n’est pas si mauvais sur ce sujet.

france rapidite Internet

Comme à son habitude, le journal Les Echos aime taper sur son propre pays. D’ailleurs on ne sait jamais vraiment ce que ce média défend. Aujourd’hui, comme ils ne savent pas quoi écrire, ils pondent les résultats d’un classement réalisé par Akamai sur la rapidité d’Internet. Selon l’organisme, la France pointe au 51ème rang. Sur 192 Etats dans le monde, c’est pas si mal, même s’il est peu probable que l’ensemble de ces pays aient été analysés. C’est sur le plan de la vitesse de connexion que l’enquête a été établie.

 
Si la Fibre se déploie progressivement en France, le pays aurait des résultats médiocres pour le premier trimestre 2017. Notre pays ne présenterait qu’une moyenne de 10,8 Mbit/s, soit 2,5 fois moins que la Corée du Sud, qui présente une moyenne à 28,6 Mbit/s et pointe à la tête du classement. La Norvège et la Suède sont respectivement à la 2ème et 3ème place. Les Etats-Unis sont dixièmes avec 18,7 Mbit/s. On trouve 3 autres asiatiques : Hong-Kong (4ème), Singapour (7ème) et le Japon (8ème).

La France aurait à pâtir de son 73% d’adoption du débit à 4 Mbit/s, plaçant le pays comme le deuxième moins performant devant Chypre dont le taux est de 70%. Dans un pays comme la Corée du Sud, le taux d’adoption est de 98% alors que la moyenne mondiale s’élève à 82%. En revanche, la France serait meilleur élève sur le mobile, se situant à la 6ème place pour 17,4 Mbit/s. Ouf, on a pas tout perdu.

Une enquête discutable

Il est curieux de voir que dans son article, lesechos.fr ne donne pas davantage de précision sur la position de l’Allemagne alors qu’il est d’habitude si prompt à vanter ses prétendus mérites économiques. Sans doute est-ce parce que l’Allemagne est en réalité à la ramasse en termes d’infrastructures réseaux, dans une situation pire que la France.

Il est également curieux de ne voir aucun esprit critique dans son article, ni aucune précision sur les critères. La vitesse moyenne de connexion semble d’ailleurs limitée comme évaluation. Il est évidemment plus facile pour des pays comme la Corée ou le Japon ou Singapour (cité-Etat) de déployer une couverture intégrale en raison de la moindre superficie de ces pays par rapport à la France.

De même, on ne peut pas comparer le déploiement français avec celui des Etats-Unis ou de la Russie, cela n’a guère de sens. Chaque pays est différent, n’a pas la même géographie, la meme superficie, la meme population, les memes besoins, etc. ; pour certains cela demande du temps, car nombreux sont les territoires ruraux et des problèmes de  réception se manifestent . Bref, les Echos nous servent leur propagande habituelle.

Réagissez à cet article !
  • Pfelelep_écrit_en_UTF-8

    Vos conclusions sont au moins aussi navrantes que celles des echos.

    Pourquoi parler de géographie pour de l’internet résidentiel par exemple? On ne parle pas d’internet mobile où ça peut jouer (et encore…).

    Il parait (je dis bien il parait) que c’est moins cher ici. Ben voilà, encore une histoire de beurre, d’argent du beurre…

  • Ostiny

    « Bref, les Echos nous servent leur propagande habituelle. »

    Alors là je pouvais m’attendre à tout sauf à ça de votre part ! Quel culot !

    • Pfelelep_écrit_en_UTF-8

      De la part des rédactions de ce genre de site, je ne suis surpris de rien.

      Une bande de blogueurs qui prétend faire mieux le boulot que des journalistes reconnus et compétents alors que leur seule compétence c’est faire des copier-coller du contenu des autres sans même activer le correcteur orthographique, rien d’autre.

  • Bro !

    J’ai l’impression de voir ce lien tout les deux semaines comme si ça allais changer quelque chose ^^

  • Fredhélo Cinq-un

    « Notre pays ne présenterait qu’une moyenne de 10,8 Mbit/s »!!!! Je voudrais bien déjà avoir la moitié de çà

    • joe2x

      c’est le problème du déploiement de la fibre ou il y en a pas forcément besoin, mais par souvci de rentabilité, ils sont installé là, ou les connexions ADSL sont déjà très bonnes.
      Dommage, cela permettrait de mieux répartir le travail, l’économie en général en France

      • alfred

        tu es vraiment un ignorant pour dire un truc pareil !
        tu ne pourras jamais résoudre le pb du bas débit avec l’ADSL car les coûts sont monstrueux. Tandis qu’avec la fibre ça sera plus simple.

        • joe2x

          je ne sais pas si je suis un ignorant mais je ne pense pas que ce soit le sujet et interessant.

          Justement je disais qu’il y a des connexions ADSL avec de très faibles débits, et ce serait plus intelligent de déployer la fibre pour ceux qui ont un faible débit en ADSL. L’affaiblissement du signal étant très faible, cela permettrait d’avoir un bon débit même si le logement est loin de l’équipement réseau

          Et comme je disais par souci d’économie, et de rentabilité (le plus d’abonné possible par équipement réseau), les FAI vont privilégier les abonnées qui sont près des équipements réseaux et qui ont déjà une très bonne connexion ADSL

    • Pfelelep_écrit_en_UTF-8

      C’est bien un des trucs que dit l’article (l’original, pas ce torchon): la France est championne du monde du bas débit avec une des pires stats au monde sur les liaisons qui n’atteignent même pas 4Mbps.

      Merci Free.

      • crachoveride

        ou pas :) https://uploads.disquscdn.com/images/7ee9ebce02540528ff8cda0560062dbe8fc996f006d92821f2eb1c52bc8cf01c.png

        • Pfelelep_écrit_en_UTF-8

          Imagine le nombre de mecs à 1mega pour que la moyenne soit aussi désastreuse, ça te donnera une idée du réseau français.

  • joe2x

    En effet, il est difficile de comparer les connexions (je parle tout du moins fixe) d’un pays à un autre. Je pense que par géographie vous parliez de densité de population.

    Je viens de regarder rapidement sur wikipedia, la densité en france est au alentour de 100 hab/km2 et celle de la corée du sud de 500, soit 5 fois. Il est certains que pour un même équipement réseau, celui-ci sera beaucoup plus rapidement rentabilisé avec plus d’abonné connecté dessus.

    En plus de la densité, de la superficie à couvrir, il y a aussi le prix. Si le prix de l’abonnement, le FAI a tout de suite beaucoup plus de marge de maneuvre pour mettre à jour ses équipements.

    Il faudrait comparer le débit :

    – en fonction de la superfice
    – de la densité
    – et enfin du prix

    • Pfelelep_écrit_en_UTF-8

      Foutaises.

      Les USA et la Suisse font bien mieux que la France, la géographie n’a juste RIEN à voir.

  • Lsldkd

    Le débit c’est bien , mais pouvoir l’utiliser c’est mieux.
    Avec un débit bridé a 2mb/s sur netflix/twitch/YouTube on va pas loin #mercifree.

    • Francois Onestdaccorien Brille

      Chez Free depuis décembre 2016 après avoir été chez Orange pendant des années.
      En ADSL (pourtant bien affaiblie vue la distance) je tourne toujours au max de mon débit, que ce soit sur Youtube ou n’importe quel site…

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Free : Xavier Niel dénonce la « magouille de TVA » de SFR Presse

Xavier Niel est l’invité de l’émission de TV Clique Dimanche diffusée sur Canal+, il évoque SFR Presse et le désengagement de l’État chez Orange. Le charismatique patron de l’opérateur Free revient également avec nostalgie sur l’attribution de sa licence en tant qu’opérateur mobile.

SFR : nouveau licenciement à la tête de l’opérateur !

Mais que se passe-t-il chez SFR ? Depuis quelques mois, l’opérateur au carré rouge pratique des licenciements à la pelle. C’est cette fois au tour de Henri Juin, le patron de SFR Business d’être remercié par l’opérateur, après seulement 4 mois d’exercice !

Orange Bank : le lancement aura lieu le 2 novembre !

Orange Bank sera lancé officiellement le 2 novembre d’après Stéphane Richard le PDG d’Orange qui l’a annoncé sur les réseaux sociaux. C’est un pari pour l’opérateur qui se lance dans une nouvelle activité, toutefois l’opérateur souhaitait être certain que le lancement se ferait sans accrocs.

2dc03680e0303c02c262edd4f9a30811cccccccccccccccccccccccccccc