Cybercrime : le hacker britannique moyen est âgé de 17 ans

Date de dernière mise à jour : le 1 mai 2017 à 14 h 39 min

Selon la National Crime Agency, l’âge moyen des hackers britanniques est 17 ans. Face à l’ennui quotidien et à la facilité d’accès des outils de piratage, de plus en plus d’adolescents seraient tentés par la voie obscure du cybercrime.

cybercrime hacker 17 ans

17 ans. C’est l’âge moyen des personnes arrêtées par les autorités britanniques pour cybercrime. Plus étonnant encore, les plus jeunes ont à peine 12 ans. Loin des clichés du trentenaire à la barbe négligée, le hacker des temps modernes est un adolescent en pleine crise de rébellion. Pour cause, il devient de plus en plus facile de se lancer dans le hacking.

Selon la National Crime Agency, les jeunes gens découvrent souvent le piratage sur des forums dédiés à la triche dans les jeux vidéo. Sur ces sites internet, ils apprennent comment créer des mods, et réutilisent ensuite ces connaissances à des fins malhonnêtes. Une nouvelle tendance qui inquiète les autorités britanniques.

Cybercrime : les outils de piratage sont de plus en plus accessibles

Parmi les exemples les plus connus, on peut citer le jeune Saoudien OurMine, qui était parvenu, en octobre 2016, à pirater les comptes Twitter des chefs d’entreprises de la Silicon Valley comme Facebook, Uber, Google et même… Twitter.  De même, certains se souviennent sans doute de la jeune Betsy Davies, 7 ans, capable de prendre contrôle d’un ordinateur en moins de 10 minutes en exploitant les failles du réseau WiFi grâce à un tutoriel YouTube.

On se souvient aussi du jeune de 17 ans qui avait hacké son opérateur pour de la data gratuite. La simplicité d’accès aux méthodes rudimentaires de piratage, couplée à la maîtrise d’internet par les plus jeunes, fait du hacking un véritable jeu d’enfant.

Pour remédier au problème, la NCA invite les parents à mieux éduquer leurs enfants et à exploiter leur potentiel d’informaticien pour des causes positives. Il est vrai que l’éducation est souvent la clé face à la délinquance juvénile, aussi bien sur internet que dans le monde réel. Toutefois, comme le dit le proverbe, il faut bien que jeunesse se passe. De votre côté, songez à vous protéger au mieux des hackers, par exemple en évitant les mots de passe les plus faciles à contourner.

Réagissez à cet article !
  • Alexandre Balisto

    Pas “hacker”. C’est des script kiddies qui achètent des booters avec la carte de crédit de leurs parents, et qui s’amusent à DDoS n’importe qui. Evidemment, ils se font attrapé, et après ils sont jugé en tant que “cybercriminel”.

    Un vrai hacker, déjà il y’en a peu qui se font prendre, et ils se font condamné pour de vrai piratage informatique.
    Pas pour des DDoS à la con de gamin de 12 ans..

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
393ca3bb5ec670f8e331b603ff824704VVVVVVVVVVVVVVVVVV