Cyberattaques : 5,75 milliards d’euros volés à un tiers des Français en 2017

Les cyberattaques ont touché 19,31 millions de consommateurs français en 2017, indique le rapport annuel de Norton sur la cybersécurité. Ils se sont ainsi fait escroquer 5,75 milliards d’euros sur la période. La France est un des pays les plus touchés par la cybercriminalité. A l’échelle mondiale, près d’un milliard de personnes en a été victime en 2017 pour une cagnotte de totale de 139 milliards d’euros pour les hackers.

cyberattaque france

La France est un des pays les plus touchés par les cyberattaques dans le monde. D’après un rapport de Norton, l’anti-virus de Symantec, ce sont 19,31 millions de Français qui en ont été victimes en 2017. Le total du préjudice s’élève à 5,75 milliards d’euros.

Les consommateurs français font partie de ceux qui se sont fait voler le plus d’argent par des hackers : seuls la Chine, le Brésil, les États-Unis, l’Inde et le Mexique présentent des chiffres plus élevés, mais leur population est incomparable. Malgré un nombre d’habitants plus important que celui de la France, les Allemands ont perdu presque trois fois moins d’argent que les Français, alors qu’ils ont pourtant été 23,36 millions à être victimes de cyberattaques.

Cyberattaques : les Français se sont fait voler 5,75 milliards d’euros en 2017

Sur l’ensemble des pays étudiés, Norton estime que 978 millions d’utilisateurs ont vécu l’expérience du cybercrime. Les hackers ont réussi à s’approprier en tout 139 milliards d’euros avec leurs actions. 36% des consommateurs ont été victimes d’un virus ou autre menace de sécurité sur leur smartphone, tablette ou ordinateur. 18% d’entre eux se sont fait voler leur mot de passe et 17% ont dû faire face à une fraude à la carte bancaire.

De nombreux internautes touchés ne suivent toujours pas les conseils de sécurité basiques. 20% d’entre eux utilisent par exemple le même mot de passe pour tous leurs comptes et 58% communiquent au moins un mot de passe d’un appareil ou compte en ligne avec d’autres individus. D’après Norton, ces cibles partagent souvent une caractéristique commune : une confiance démesurée dans leurs aptitudes à éviter les cyberattaques ou dans les outils de protection.

Les ransomware ont eu la côte en 2017. On se souvient que Bad Rabbit a fait des ravages en Europe et particulièrement en Russie et en Ukraine. Avant lui, c’est le très médiatique WannaCry qui avait infecté des milliers de PC. Des cyberattaques qui ont pour but de bloquer l’accès à des appareils ou infrastructures et forçant les utilisateurs à payer une rançon pour en reprendre le contrôle ou récupérer leurs données.

cyberattaques monde

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Android : comment ne plus être pisté par Google ?

Vous vous méfiez du pistage sur votre smartphone Android et souhaitez réduire votre dépendance aux services de Google ? Nous allons voir dans ce guide pourquoi des données sont transmises sur les serveurs de Google (et les serveurs de votre…

Amazon vend aussi des jeux PC piratés

Amazon a temporairement vendu des jeux PC piratés ce weekend à des prix dérisoires. Des titres très populaires comme Frostpunk et Surviving Mars se sont ainsi retrouvés vendus pour quelques euros. Un réditteur s’est rendu compte que certains vendeurs sur…