Cyberattaque : près d’un million d’européens privés d’internet depuis hier

En Allemagne, c’est pas moins de 900 000 foyers, tous clients de l’opérateur Deutsche Telekom, qui se sont retrouvés privés d’internet dans la nuit de dimanche à lundi. Une panne généralisée dont les premiers effets ont commencé à se faire ressentir hier dans l’après-midi avec un pic vers 16 heures. L’opérateur craint que cette panne ne soit le résultat d’une cyberattaque.

Sur les 20 millions de clients que compte l’opérateur allemand Deutsche Telekom, 900 000 foyers se sont retrouvés touchés par une panne. Dimanche après-midi, ils avaient de plus en plus de mal à se connecter à internet, à téléphoner via leur ligne fixe ou à regarder la télévision et le problème semble encore persister.

Comme le rapporte Reuters, un pic a été atteint hier dans le milieu de l’après-midi et les choses semblaient s’être calmées durant la nuit. Néanmoins, les perturbations ont redémarré ce matin dès la première heure. Autre fait intéressant, les différents foyers touchés ne sont absolument pas concentrés dans la même zone géographique mais éparpillés un peu partout dans le pays.

Sans pour autant employer le terme de cyberattaque qui reste toutefois la piste la plus plausible, le porte parole de l’opérateur a indiqué qu’il soupçonnait qu’un logiciel malveillant n’ait interrompu la liaison entre le routeur et le réseau de Deutsche Telekom. C’est donc un malware qui serait à l’origine de cette panne.

Il évoque également une « intervention extérieure ». L’opérateur a cherché une solution au problème toute la nuit et conseillé à ses abonnés de déconnecter leur routeur quelques secondes puis de le redémarrer si la panne persistait. Si certains utilisateurs ont eu la chance de ne rencontrer que quelque dysfonctionnements, pour les autres, le réseau était totalement inaccessible.

En outre, il était également impossible de joindre la hotline de l’opérateur. Pour l’instant, la cause du problème n’a pas encore été clairement établie. Le mois dernier, une cyberattaque massive avait déjà paralysé une bonne partie des plus gros sites de la toile, notamment Amazon, Twitter et Spotify. Plus récemment, en France, certains abonnés Orange avaient du mal à se connecter à internet.

13,7 millions de français sont victimes de cyberattaques selon Symantec

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Entilore

    C’était une cyberattaque pour Orange le mois dernier ?

  • Kevin B.

    Ça marchait bien et crack ! la fissure