Le CSA se mêle de YouTube et met en garde “Les Recettes Pompettes”

Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel, ou CSA, a pour mission en France de veiller à ce que les programmes de la télévision ne dépassent pas les bornes. Mais ils n’ont pas ce même pouvoir sur les services de vidéo en ligne. Pourtant, le CSA commence à y prêter attention et cible “Les Recettes Pompettes”, créé par Monsieur Poulpe, pour sa consommation excessive d’alcool.

Qu’on se le dise : pour les nouvelles générations, et pas mal d’entre nous, la télévision est morte. Ou tout du moins l’est elle dans sa forme la plus basique et connue de tous, à savoir la diffusion en direct sans aucun véritable choix sur le contenu regardé.

Malmenée par les services de vidéo à la demande et les plateformes communautaires comme YouTube, celle-ci se doit donc d’évoluer. Molotov TV est un premier bon pas vers cela en France, et le service continue d’être régulé par le bon vieux CSA, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel, qui en régule les programmes.

Ce dernier a décidé de se pencher sur le cas Internet toutefois, en faisant un premier exemple : “Les Recettes Pompettes“, une émission animée par Monsieur Poulpe, distribuée par Studio Bagel Productions et adaptée d’un concept québécois dont voici le premier épisode :

Le concept est simple : inviter une personnalité à venir faire la cuisine… tout en buvant des shots. Forcément, cela n’a pas plu au CSA qui a décidé de mettre en garde aujourd’hui l’émission. C’est la première fois que l’autorité se penche sur le cas YouTube, après avoir toutefois prévenue de son arrivée sur la plateforme il y a 3 ans de cela.

L’émission ayant été requalifiée de “SMAD” pour “Services de Médias Audiovisuels à la Demande”, elle relève légalement de son autorité. Toutefois, il reste à dire si le contenu de l’émission relève bien du code de la santé publique et des décrets cités par le conseil… un débat qui sera sûrement entretenu en justice, quand d’autres créateurs échappent tranquillement aux impôts.

Réagissez à cet article !
  • Underson

    Dans ce cas il faut laisser quelques ambulances devant le CSA, car le jour ou ils tomberont sur une vidéo comme celle du “Raptor Dissident”, ils risquent de faire quelque crises cardiaques et AVC pendant les 15 jours qui suivront le visionnage …

    D’habitude je trouves le CSA joue parfaitement son rôle, mais s’ils commencent à donner leur avis sur du contenu à la demande, c’est qu’ils n’ont rien compris …

    • tagun

      pouce bleu !

  • Will

    C’est maintenant qu’ils découvrent YouTube. En même temps vu leurs âges ce n’est pas étonnant.
    C’est fou qu’il n’y est que des vieux dans les postes hauts placés qui prennent les décisions pour l’avenir.
    Il faudrait un âge limite pour tous les emploi, politique compris.

  • Xigulat0r

    Bha, les vieux Maigret début des années nonante… Je parle même pas de ceux avant qui date de 1967 je pense. Ben si tu consommes ce que lui consomme sur un épisode, ta journée commence bien. Deux épisodes, alors on est dans l’orgie. On cause de Derrick aussi alors?

  • Valentin Maret

    Comme d’habitude ce sont ceux qui parlent le plus qui s’y connaissent le moins, qu’ils restent sur cette s******** de télévision et qu’ils ne nous fassent pas c**** !

  • Martin

    Non mais sérieusement ? Il y a de la pub pour l’alcool à la TV, dans les abris de bus … L’alcool est présent dans les films, séries … Bien que internet ait un fort effet sur les jeunes, ce n’est certainement pas le seul média concerné par la présence d’alcool, et donc certainement pas le seul média à cibler …

  • Romeo

    Le csa vient saouler avec son avis sur youtube…ils sont pas sérieux là ? Le principe d’internet c’est: si t’aime pas tu ne regarde pas. Ya pleins d’autre contenus donc bon, ils pensent savoir ce qui est mieux pour nous ? Ils ne nous prendrait pas pour des débiles des fois ?

  • Moi Ici

    ha la France et ces assistés !!

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !

Le Xperia XA1 de Sony promet beaucoup en proposant un capteur photo arrière 23 mégapixels sur un appareil à seulement 300€, et vante les vertus de son écran “borderless” sur les tranches. Mais au quotidien, tient-il vraiment ses promesses ? Nous avons pu le tester en conditions réelles : voici notre verdict.

Dans l’attente de le voir débarquer en France et dans le reste du monde, le Galaxy Note 8 reste au centre de toutes les rumeurs et notamment par rapport à la taille de son écran qui serait de 6,3 pouces. C’est ce que semble indiquer cette mystérieuse vidéo d’à peine 10 secondes, qui vient de fuiter sur internet.

5a9a4a4321e45b6c62b30ffc0e58cdbfJJJJJJJJJJJJJJJJ