Coupe du Monde 2018 : comment Apple est devenue la star de l’évènement sans dépenser un dollar

Airpods, iPhone, iPad, Macbook… Les produits d’Apple envahissent nos écrans pendant la Coupe du Monde 2018. A la sortie des bus, dans les coulisses, les vestiaires, la zone mixte, les joueurs de football et membres des staffs n’hésitent pas à arborer fièrement leurs appareils Pommés. Pourtant, aucun contrat ne les lie au Californien. Sans même dépenser un seul dollar, Apple est devenu la star du mondial. Enième coup de maître.

apple coupe du monde

Dans le budget marketing d’Apple, la ligne « Sponsoring » affiche 0 dollar. Le géant américain refuse de s’acheter de la visibilité. « Si les produits sont bons, les utilisateurs les arboreront fièrement ». Un credo qui semble bien porter ses fruits pendant la Coupe du Monde 2018 de football.

Apple omniprésente pendant la Coupe du Monde 2018

Si Vivo est bien la marque de smartphone la plus visible autour des terrains (panneaux publicitaires), la marque la mieux représentée est Apple. Et contrairement à son concurrent, la marque à la Pomme n’a pas dépensé un dollar pour que ses produits profitent d’une telle vitrine. Premiers représentants de la marque : les joueurs. A chaque descente de bus, ils deviennent de véritables panneaux publicitaires. Et malgré les contrats qui les lient parfois à des concurrents directs de la marque à la Pomme, ce sont bien des produits Apple qu’ils arborent devant les caméras. Des AirPods au Macbook (pour jouer à Football Manager dans le bus) en passant par l’iPhone, la majorité des joueurs de football déballent leur panoplie high-tech à chaque arrivée au stade. En zone mixte, c’est un véritable festival.

Pourtant, les joueurs n’ont signé aucun contrat avec Apple. Ils sont même liés à des rivaux sérieux. Par exemple Antoine Griezmann est l’égérie de Huawei. Cela ne l’empêche pas de descendre du bus de l’Equipe de France Macbook Pro sous le bras. Des scènes comme celle-ci, nous en avons vu des centaines pendant la Coupe du Monde 2018. Et si nous les avons remarquées à la rédaction, d’autres ont certainement fait le même constat. La Coupe du Monde, ce sont des milliards de téléspectateurs sur toute la planète, la meilleure vitrine possible. S’offrir une telle visibilité sans déverser un seul centime est une vraie leçon de marketing.

Une leçon de marketing

Les contrats publicitaires et le sponsoring se négocient en centaines de millions d’euros. Pour obtenir sa place sur les panneaux autour du stade, Vivo a dû mettre la main au portefeuille. Le hic, c’est qu’une publicité défilante n’est pas le meilleur moyen d’être identifié. Pendant les matchs, la plupart des téléspectateurs ont les yeux rivés sur le jeu. On s’accoutume assez facilement aux signaux clignotants, pour finir par ne plus y prêter attention.

Les produits Apple, eux, sont visibles lorsqu’il ne se passe rien. Descente du bus, commentaires des consultants, entrainements, arrivée au stade. La marque brille pendant les temps plus creux. Mais elle profite de toute l’attention des téléspectateurs. Après avoir vu 4 fois les images de Paul Pogba descendre du bus, on commence à s’intéresser à quelques détails non ?

Les produits Apple sont présents à l’écran avec un timing parfait. Les plus jeunes téléspectateurs, les familles, les groupes d’amis, tous se retrouvent avant le début du coup d’envoi. C’est à cet instant que l’on découvre les images des joueurs. On boit un verre, on grignote et on écoute les premiers commentaires. On fait ses pronostics, on regarde les joueurs arriver au stade. Et c’est exactement à cet instant qu’Apple profite de la meilleure visibilité. En ne déboursant même pas un centime. Du grand art.

Apple : signe extérieur de richesse ?

Cela ne choquera personne si l’on affirme que les joueurs de football ont en général un attrait particulier pour les signes extérieurs de richesse. Les produits Apple en font partie. La firme de Cupertino a su s’appuyer sur les leviers utilisés par les marques de luxe pour commercialiser ses produits et services. Si techniquement les produits Apple ne sont pas forcément les meilleurs, la marque a su en faire des objets à part.

Aujourd’hui, avoir un iPhone, un Macbook, c’est réussir. Au même titre que rouler dans une belle voiture ou avoir une piscine dans son jardin. A moindre échelle, mais le principe est le même. Porter une Apple Watch, des Airpods, utiliser un iPhone et jouer à Football Manager sur un Macbook, c’est la classe. C’est avoir le « swag ». Apple a su surfer sur cette vague et s’imposer comme une marque « swag ». Pas besoin de payer des égéries, des campagnes de publicité ou tout autre artifice. Les joueurs de football et toutes les stars (ou presque) de la planète utilisent au moins un produit Apple. Et ils l’arborent fièrement. Que demande le peuple ? Des Pommes et des jeux.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !