Corruption chez Samsung : la firme annonce sa dissolution

Maj. le 1 mars 2017 à 14 h 12 min

Samsung est empêtré dans une affaire de corruption sans précédent en Corée du Sud. L’héritier de l’empire a été mis en examen et l’image de l’entreprise en prend un sacré coup. Nouveau rebondissement aujourd’hui : le groupe Samsung vient d’annoncer sa dissolution. Qu’est-ce que ça veut dire ?

samsung corruption dissolution

Tout juste sorti du fiasco du Galaxy Note 7, Samsung doit faire face à un nouveau scandale. L’entreprise coréenne est sous le feu des projecteurs suite à une affaire de corruption touchant Lee Jae-Yong, vice-président de Samsung Electronics, et héritier de l’empire. Après plusieurs semaines d’attente, Lee Jae-Yong a finalement été mis en exament pour son implication dans une affaire de corruption en Corée du Sud.

Samsung annonce la dissolution de son empire

Suite à cette mise en examen, Samsung vient d’annoncer sa dissolution pour protéger les intérêts du groupe. L’agence de presse Yonhap apporte quelques précisions. C’est en fait le bureau « stratégie du futur » du groupe qui va être totalement dissout. Chaque filiale sera désormais gérée de manière totalement indépendante, une première depuis 1958.

Les grandes divisions Samsung Electronics, Samsung Life Insurance et Samsung Construction & Trading Corporation vont malgré la dissolution continuer de travailler très étroitement concernant la stratégie des trois entités. Pour les autres divisions, de nombreux changements vont avoir lieu. Par exemple, les recrutements se feront filiale par filiale.

Cette décision a été prise malgré les risques de confusion quant à la cohérence de la structure du groupe. Pour Samsung, cette affaire de corruption est un scandale historique, et une décision radicale devait être prise. En plus de cette dissolution, deux membres du conseil d’administration impliqués dans l’affaire de corruption ont présenté leur démission. Il s’agit de Choi Gee-sung, en charge de la division Digital Media, et de Chang Choong-ki. Rien ne va plus chez Samsung.

 

Réagissez à cet article !
  • VTFE

    Sérieux, vous faites aussi dans le titre putaclic, comme votre concurrent débile ?

    • Gilbert Collard

      On va etre un peu indulgent avec Phonandroid sur ce coup la non ?
      Samsung est quand même en rapport avec le sujet traité par PhoneAndroid non ?

    • foxraph

      Ca me dérange pas cette information. Au contraire

    • invite

      C’est la norme depuis un moment sur ce site…
      On en vient même à les détecter avant d’avoir cliqué dessus.

    • C’est pas un concurrent il sont 3 avec numerama mdr ils bossent ensemble

  • Akira Tz

    lol

  • Jacques Gardes

    ca craint pour le geant correen des smartphones

  • Jibz.

    Donc dans l’ordre, Samsung est dissout, puis en fait non c’est le bureau « stratégie du futur » qui est dissout, puis en fait c’est juste les filiales de Samsung qui vont maintenant travailler indépendamment les unes des autres, mais en fait certaines continuerons à travailler ensemble. Donc en gros c’est juste une restructuration interne. Très bien merci.

    • 22labecane

      J’ADORE !

  • Tristan

    Super utile, merci.

  • Unkn0wn

    Après les Note 7 qui s’étaient « dissout » les corrompu aussi… Tout explose en ce moment chez Samsung

  • JohnChampo

    Oui c’est putaclic mais c’est pas la 1ère fois…
    C’est pas la 1ere fois non plus que mon tel aterri sur une page spam et qui fait vibrer mon tel et obligé de fermer le navigateur…
    Donc putaclic et pub forcée, chapeau l’artiste :-)

  • Julien Rocher

    Pour la procédure de dissolution ce site permet de cadrer les dépenses lors de ce type de formalités juridiques et administratives : https://www.lelegaliste.fr/annonce-legale/le-legaliste-fr-guide-de-la-dissolution-et-de-la-liquidation-dentreprise

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Porter plainte en ligne : c’est bientôt possible !

Vous voulez porter plainte ? Vous n’aurez bientôt plus besoin de vous rendre dans le commissariat le plus proche, vous pourrez rédiger, déposer et signer votre plainte en ligne, sur le site prévu à cet effet par le gouvernement français. Comment ça va fonctionner ?

Facebook admet qu’il n’est peut-être pas bon pour la démocratie

Facebook a fait l’objet de nombreuses critiques lors d’élections ou d’évènements politiques. Si le réseau social a essayé de minimiser ses responsabilités jusqu’à maintenant. Il vient d’admettre que finalement il n’était peut-être pas bon pour la démocratie.