Confondu par Uber, un mari infidèle lui réclame 45 millions d’euros !

Un homme d’affaire originaire de la Côte d’Azur réclame 45 millions d’euros à Uber. Motif ? Après qu’il se soit connecté à partir du smartphone de son épouse, l’application a tout de même continué à envoyer des notifications à cette dernière la renseignant sur tous les déplacements de son mari, éveillant alors ses soupçons au point qu’elle a fini par découvrir son infidélité.

uber infidelite

Un mari infidèle vient d’assigner Uber en justice devant le tribunal de Grasse et lui réclame la somme de 45 millions d’euros. Il accuse l’application d’avoir permis à son épouse de retracer tous ses déplacements. Si ce n’est pas la première fois qu’une application mobile est à l’origine d’un divorce, il s’agit d’une affaire assez inédite puisque c’est le mari en question qui a mis entre les mains de son épouse la preuve de son infidélité.

Avant de quitter son domicile, l’homme d’affaires s’était connecté à son compte Uber à l’aide de l’iPhone de son épouse. Il s’est ensuite déconnecté après avoir commandé son véhicule mais malheureusement pour lui, l’application a continué d’envoyer des notifications sur le téléphone de la jeune femme, la renseignant sur tous ses déplacements et ses commandes passées.

Corrigée depuis le 15 décembre dernier suite à une mise à jour, ce bug qui touchait iOS, mais visiblement pas Android, permettait d’accéder aux informations de compte d’un utilisateur à partir du moment où celui-ci s’était connecté à partir d’un appareil, même une fois qu’il s’était déconnecté. L’épouse trahie a ainsi pu savoir avec précision où son mari s’était rendu, à quelle heure et avec quel chauffeur.

Autant dire que si elle avait déjà des soupçons, l’application n’aura fait qu’apporter des réponses à toutes ses questions. Une fois le pot au rose découvert, elle n’a d’ailleurs fait ni une ni deux puisqu’elle a aussitôt demandé le divorce. Interrogé par nos confères du Figaro, le porte-parole d’Uber n’a pas souhaité faire le moindre commentaire sur cette affaire :

« Uber ne commente pas publiquement les cas individuels, et notamment celui-ci intervenant dans le cadre d’une procédure de divorce entre deux époux »

En règle générale, mieux vaut se méfier des applications comme Uber qui peuvent vous localiser à tout moment, même sans bug.

Il filme sa femme en train de le tromper à l’aide d’un drone et fait un carton sur le net !

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Coupe du monde 2018 : le foot a eu raison des sites pour adultes

La Coupe du monde 2018 était un événement exceptionnel à plus d’un titre : en plus d’avoir sacrée une deuxième fois les bleus, la compétition a modifié brutalement les habitudes de consommation. Ainsi un célèbre site pour adultes y est…

Google Earth : voici les 10 découvertes les plus insolites

Google Earth permet régulièrement aux internautes de dénicher un lieu étrange, un objet hors du commun ou des vestiges encore inconnus des archéologues. Dans certains cas, les trouvailles les plus étonnantes n’étaient finalement que de simples bugs informatiques. De temps…